Les actualités du Puy-de-Dôme

Territoires

07 février 2018

Dernière chance pour la Chaîne des Puys à l'UNESCO

L’année 2018 verra peut-être l’inscription de la Chaîne des Puys – faille de Limagne au patrimoine mondial de l’UNESCO. La candidature de notre site sera présentée au prochain Comité du patrimoine mondial, qui se déroulera du 24 juin au 4 juillet à Bahreïn.

Sommaire

Dernière ligne droite

« Nous entrons dans la dernière ligne droite de la candidature, et notre passage devant le 42e Comité du patrimoine mondial qui se tiendra l’été prochain à Bahreïn, sera notre dernière présentation. » a tenu a souligner Jean-Yves Gouttebel, le 1er décembre dernier, lors d’une réunion de présentation de l’actualité de la Chaîne des Puys - faille de Limagne aux partenaires de la candidature. Depuis la décision positive de reconnaissance du « potentiel de valeur universelle exceptionnelle » du site, prise en juin 2014 lors de la 38e session du Comité à Doha, un travail constructif a été engagé avec l’UICN*, organisme international mandaté par l’UNESCO pour évaluer la valeur des biens naturels candidats à l’inscription au patrimoine mondial. 

* Union Internationale pour la Conservation de la Nature

Les étapes en cours

  • 28 février 2018 : Dépôt final du dossier complémentaire par l'État français auprès du Centre du patrimoine mondial
  • Printemps 2018 : Accueil sur site des délégations internationales qui siègent au Comité du patrimoine mondial
  • Mai 2018 : Publication de la recommandation de l'UICN. Cet avis n'est que consultatif.
  • Entre le 24 juin et le 4 juillet 2018 : Dernier examen du dossier lors du 42ème Comité

L'État au soutien

Le président du Conseil départemental a mis en avant le soutien dont bénéficie la candidature puydômoise de la part de l’Etat français, déterminé à voir ce projet aboutir, et de la communauté scientifique. Le Comité du patrimoine mondial ayant été renouvelé de moitié à l’automne dernier, l’équipe de la candidature a entamé un intense travail de sensibilisation auprès des 12 nouveaux pays membres. Dès ce printemps, des visites seront notamment organisées pour faire découvrir l’ensemble de ce site géologique à leurs ambassadeurs.

Ce serait le premier site naturel qui pourrait être ainsi classé et qui viendrait également couronner le travail de tout un territoire depuis plusieurs décennies.

Emmanuel Macron Président de la République

Le Comité du patrimoine mondial

Composé de 21 membres élus pour 4 ans parmi les représentants des 193 États parties à la Convention du patrimoine mondial, le Comité se réunit une fois par an pour prendre des décisions sur les principaux sujets de cette convention : sites candidats à l'inscription, suivi des états de conservation des biens inscrits, notamment ceux menacés de destruction. 

  • Les membres : Angola, Australie, Azerbaïdjan, Bahreïn, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Chine, Cuba, Espagne, Guatemala, Hongrie, Indonésie, Kirghizistan, Koweït, Norvège, Ouganda, République-Unie de Tanzanie, Saint-Kitts-et-Nevis, Tunisie, Zimbabwe

Contact

Cécile OLIVE-GARCIA
Mission patrimoine mondial
04 73 42 12 15