Création d’un nouveau groupe

Ce 1er article sera pour notre nouveau groupe l’occasion de positionner clairement notre ligne politique au sein de cette Assemblée : le groupe « Divers Gauche 63 » se situe au sein de la majorité départementale, mais entend dénoncer la politique nationale libérale, la poursuite de l’austérité, la détérioration de notre système social et les conséquences qu’elles auront pour notre collectivité et ses programmes d’actions.

Nous sommes, soi-disant, entrés dans une ère nouvelle. Dans cette ère nouvelle, nous ne constatons aucune remise en cause des principes anciens qui ont marqué l’impuissance des politiques : la recherche du profit maximum par exploitation de l’humain ou des ressources, la spéculation, la fraude fiscale ont toujours droit de cité.

Pire même, alors que nous avons constaté par les faits l’échec de ces politiques favorisant l’offre, le remède aujourd’hui préconisé consiste à accentuer ces mêmes politiques : casse du code du travail par ordonnances en plein été, suppression des contrats aidés, casse du logement social avec la baisse des APL, fragilisation de notre sécurité sociale, suppression de l’ISF des fortunes en actions, signature de traités de libres -échanges et acceptation d’une concurrence injuste et faussée, renoncements et abandons d’engagements écologiques.

Cette avalanche de potion libérale nous est administrée avec la complaisance du milieu économique et financier, des médias qui leur appartiennent...et par atonie des partis politiques traditionnels, qui semblent avoir perdu toute légitimité à porter les aspirations des citoyen-ne-s. Que penser de tous ces élu-e-s qui après avoir affirmé des revendications claires les oublient par opportunisme et intérêt personnel ?

Que penser des votes partagés au sein de ces différents groupes politiques sur des sujets essentiels comme la confiance au Gouvernement, la loi de finances, la loi sécurité ?

Pour ce qui nous concerne, c’est bien avec cette ambiguïté-là que nous voulons rompre en créant ce groupe et en refusant de donner la moindre caution à des politiques qui détruisent le modèle de solidarité auquel nous croyons et qui a été celui des Départements, et du nôtre en particulier.

Demain les baisses nouvelles de dotations pour certaines collectivités, le maintien des niveaux actuels pour les autres, entraîneront à coup sûr l’arrêt de mesures obligatoires ou optionnelles, essentielles à nos concitoyen-ne-s et nos territoires...et nous devrons plus que jamais le dénoncer et nous opposer !

Nous voulons au contraire porter de nouvelles ambitions de développement pour des collectivités autonomes. Ce sont nos convictions et celles des citoyen-ne-s que nous représentons, et elles fondent l’essentiel de notre motivation pour faire vivre ce nouveau groupe au sein de notre Assemblée. Nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2018.

Nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2018.

 

Les élus du groupe › Annie Chevaldonné, Lionel Gay, Bertrand Pascuito, Monique Rougier.

Service communication

Article mis à jour le 10 janvier 2018