Groupe Socialiste, Radical et Républicain

Bonne année, bonne santé !

Pour y parvenir, il faut bien manger. La lutte contre la malbouffe est un enjeu de santé publique mais aussi un enjeu social.

Pour mémoire, en France, près de 15 % de la population adulte est obèse contre 8,5 % il y a douze ans. Un enfant sur six présente un excès de poids. Cette augmentation de l’obésité au cours de ces dernières années a concerné particulièrement les populations défavorisées, cela est dû à l’évolution des modes de vie, à des facteurs environnementaux mais aussi économiques. Il faut renverser cette tendance.

Pour permettre aux Puydômois d’atteindre cet objectif, le Département est depuis plusieurs années particulièrement actif.

Dans les collèges, notre collectivité conduit des actions de sensibilisations autour de l’alimentation. Il s’agit d’apprendre à bien manger, à choisir ce que l’on mange en qualité et en quantité. C’est ainsi que nous avons mis en place la Charte « Alimentation et Plaisir » parrainée par sept chefs étoilés du département.

De même, l’expérimentation des 6 selfs collaboratifs, initiée en 2015, permet de sensibiliser les élèves à une alimentation saine et de limiter le gaspillage alimentaire. Elle s’appuie sur une responsabilisation des élèves, les déchets dans ce cadre sont passés à moins de 25 grammes par élèves et par jour contre plus de 100 grammes auparavant.

La qualité de l’alimentation passe aussi par la promotion du bio dans la restauration scolaire mais aussi par le développement de circuits alimentaires de proximité. Ainsi depuis octobre 2012, l’innovation Agrilocal 63 est déclinée sur notre territoire.

C’est un soutien aux agriculteurs et entreprises puydômois, qui fournissent des produits de qualité dans le cadre d’une commande publique simplifiée. Ce concept démontre que des réponses nouvelles peuvent se trouver au coeur de nos territoires, en prise avec la réalité.

Comme Brillat-Savarin le disait dans la physiologie du goût «La destinée des nations dépend de la manière dont elles se nourrissent.» Ceci est vrai pour notre département où nous voulons que la défense de la planète, la santé et le développement de nos territoires soient étroitement associés pour un avenir meilleur.

Enfin, nous voulons faire que manger ne soit pas une source d’inquiétude, mais au contraire une source d’épanouissement de soi dans une société plus durable.


Le Président : PIERRE DANEL

Les élus du groupe : Claude Boilon - Catherine Cuzin (Aigueperse), Nicole Esbelin - Bernard Sauvade (Brassac-les-Mines), Valérie Bernard - Alexandre Pourchon (Clermont-Fd 1), Gérald Courtadon - Manuela Ferreira De Sousa (Clermont-Fd 2), Pierre Danel - Sylvie Maisonnet (Clermont-Fd 3), Damien Baldy - Dominique Briat (Clermont-Fd 4), Jean-Yves Gouttebel - Elise Serin (Clermont-Fd 5), Nadine Déat - Patrick Raynaud (Clermont-Fd 6), Bertrand Pasciuto - Monique Pouille (Cournon-d’Auvergne), Serge Pichot - Emilie Vallée (Gerzat), Florent Moneyron - Monique Rougier (Lezoux), Eric Gold (Maringues), Gilles Pétel - Bernadette Troquet (Les Martres-de-Veyre), Jean-Luc Coupat - Dominique Giron (Les Monts du Livradois), Gérard Bétenfeld - Nathalie Cardona (Pont-du-Château), Pierrette Daffix-Ray - Laurent Dumas (Saint-Eloy-les-Mines), Elisabeth Crozet - Lionel Gay (Le Sancy), Olivier Chambon - Annie Chevaldonné (Thiers), Antoine Desforges - Jeanne Espinasse (Vic-le-Comte)

Service communication

Article mis à jour le 10 janvier 2018