Le Département, c’est aussi l’environnement !

Les Départements sont historiquement des acteurs importants des politiques environnementales de par leur expertise technique, et leur connaissance fine du terrain et des acteurs locaux.

Ces politiques sont soumises à un cadre réglementaire très évolutif qui a eu des conséquences importantes sur le rôle du Département dans le domaine environnemental comme la compétence exclusive GEMAPI (gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations) au profit des communes et EPCI ou le transfert de la compétence « planification déchets » des Départements aux Régions.

En définitive, les Conseils départementaux ont été affaiblis dans le domaine de l’environnement par les récentes lois, mais leur savoir-faire et leurs aides financières restent déterminants pour les collectivités infra-départementales.

Pour le Département du Puy-de-Dôme, la politique environnementale représente près de 13 millions d’euros.

La plus grande partie de ce budget correspond au domaine de l’eau (protection des captages au nombre de 1 036, aides au renouvellement des réseaux, campagne de recherche de fuite,…) et de l’assainissement collectif et non collectif (appui technique et financier, études de zonage et de diagnostic, réhabilitation et mise aux normes des stations d’épuration,…).

Le SATESE (Service d’assistance technique aux exploitants des stations d’épuration) suit environ 520 stations d’épuration avec plus de 1 000 visites annuelles pour ces installations d’assainissement collectif.

Notre collectivité possède également la politique Espaces naturels sensibles (ENS) avec notamment 8 sites départementaux et 13 sites d’initiative locale pour 4 620 hectares (voir sur ens.puy-de-dome.fr).

Un espace naturel sensible est un site remarquable en terme de patrimoine naturel (faune, flore et paysage), tant pour la richesse que pour la rareté des espèces qu’il abrite.

Les politiques ENS sont indispensables à la protection de la nature en France, et les Départements sont vertueux en la matière, puisque ce sont 200 000 hectares qui sont protégés par les Départements.

Notre groupe, en assemblée ou en commission, est force de propositions sur les questions environnementales, mais aussi sur le terrain, pour assurer une qualité de vie exemplaire dans notre département.

Le Groupe Union des Républicains souhaite à toutes les Puydômoises et à tous les Puydômois une très bonne année 2018 !

 

Le Président : Jean Marc BOYER

Valérie PRUNIER - Michel SAUVADE (Ambert) - Eléonore SZCZEPANIAK - Pierre RIOL (Aubière) - Anne-Marie PICARD - Jean-Paul CUZIN (Beaumont) - Colette BETHUNE  - Flavien NEUVY (Cébazat) - Marie-Anne BASSET - Jean PONSONNAILLE (Chamalières) - Anne-Marie MALTRAIT - Lionel CHAUVIN (Châtel-Guyon) - Jocelyne BOUQUET - Bertrand BARRAUD (Issoire) -  Martine BONY – Jean Marc BOYER (Orcines) - Stéphanie FLORI-DUTOUR - Jean-Philippe PERRET (Riom) - Audrey MANUBY - Lionel MULLER (Saint-Ours-les-Roches)

Service communication

Article mis à jour le 10 janvier 2018