Fouilles archéologiques au plateau de Gergovie

Des découvertes archéologiques exceptionnelles ont été mises à jour cet été sur le plateau de Gergovie par l’archéologue Peter Jud et son équipe, ce qui confirme l’histoire très riche de ce site et tout son potentiel en termes de recherches archéologiques.

Sommaire

Des découvertes

Découverte exceptionnelle au plateau de Gergovie

Des découvertes archéologiques exceptionnelles ont été mises à jour cet été sur le plateau de Gergovie par l’archéologue Peter Jud et son équipe, ce qui confirme l’histoire très riche de ce site et tout son potentiel en termes de recherches archéologiques

Des questions

Ces nouvelles découvertes posent encore beaucoup de questions tant sur leur date précise, que sur l’occupation du plateau de Gergovie par les gaulois et les romains : fonctions défensives, politiques, économiques, religieuses, habitations,… ?

La poursuite du programme de fouilles archéologiques en cours par Peter Jud et le projet de recherches et de mise en valeur du plateau de GergovieOuvre un lien interne dans la fenêtre en cours mené par le Conseil départemental devraient permettre de compléter les connaissances historiques.

Concernant le programme de fouilles mené par Peter Jud, le Conseil départemental apporte un soutien financier annuel et une aide technique importante pour la protection et la mise en valeur des vestiges.

Le plateau de Gergovie passé au crible

Plusieurs études scientifiques sont en cours sur et autour du plateau de Gergovie. Ce site emblématique pourrait encore receler de nombreux trésors archéologiques

Un levé LiDAR a été effectué en 2016 par le CRAIG* sur une surface de 42 km² pour détecter de nouveaux secteurs ayant un fort potentiel archéologique. Celui-ci englobait le plateau de Gergovie, les Camps de César, la plaine de Sarliève et l’oppidum de Gondole.

C'est quoi le LIDAR ?

La Light Detection and Ranging ou détection et mesure par la lumière, est utilisée pour cartographier très finement une zone. Mais, surtout, cette technologie laser permet de voir ce qui se cache sous la surface du couvert végétal (forêts, friches…).

Perspectives

Ce levé LiDAR participera à l’amélioration des connaissances historiques des sites arvernes, sur les périodes gauloise et gallo-romaine et le contexte de la bataille de Gergovie, ce qui permettra également de mieux les valoriser.

Un atlas de ce levé LiDAR, présentant l’ensemble des vues traitées par la MSH, a été édité par les Presses Universitaires. Tiré au format A3 sur papier glacé, ce document a été remis officiellement le 30 octobre à Jean-Yves Gouttebel, président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, par Mathias Bernard, président de l’Université Clermont-Auvergne.

Le plateau de Gergovie devrait réserver encore de belles surprises archéologiques au cours des prochaines années.

Direction générale de l'Aménagement et du Territoire

Article mis à jour le 14 novembre 2017