Le conseil départemental vous présente aujourd'hui 2 dispositifs dédiés à l'insertion de la jeunesse.

Sommaire

Plan d'Action pour l'insertion de la Jeunesse (PAIJ)

Ce dispositif s'adresse aux jeunes des 16 à 25 ans, vivant dans le Puy de Dôme, en difficulté sociale ou professionnelle qui ne bénéficient d'aucun accompagnement, ni statut. Il vise à faciliter l'autonomie des jeunes du département.

Comment ?

En proposant un dispositif innovant, permettant de lever un à un les freins à l'autonomie. Tous les problèmes de la personne sont pris en compte (logement, santé, financier, mobilité...)

Objectif

Dégager, étape par étape, un projet cohérent qui corresponde aux choix du jeune. Cet accompagnement est proposé pendant un an renouvelable 1 fois.

Où se renseigner ?

Vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mission locale ou dans une circonscription d'action médico-sociale.

Garantie jeunes

653 jeunes vont tester le dispositif

À partir de décembre et pendant un an, 653 jeunes Puydômois pourront bénéficier de la Garantie jeunes, dispositif piloté par l'état et le Conseil général du Puy-de-Dôme.
Ils ne sont ni étudiants, ni en emploi, ni en formation. Leurs ressources sont quasi inexistantes et ils vivent souvent dans une grande précarité. Aujourd'hui, 28,7 % des Auvergnats de moins de 25 ans sont au chômage. Pour les aider à consolider ou construire leur parcours professionnel, le gouvernement va expérimenter la " Garantie jeunes ".
Dans le Puy-de-Dôme, qui fait partie des 10 départements sélectionnés par l'Etat pour cette expérimentation, 653 jeunes pourront bénéficier de ce dispositif. Une commission, composée de représentants de l'Etat, du Conseil général et des acteurs de l'insertion, sera chargée du repérage et des admissions des jeunes, de l'attribution et du suivi de la garantie.
A partir de décembre, les jeunes sélectionnés pourront bénéficier d'un accompagnement social et professionnel au sein des missions locales de Clermont, Cournon, Thiers, Ambert, Issoire et Riom participant à l'expérimentation. En contrepartie de leur engagement, d'une durée d'un an et renouvelable une fois, ils percevront une allocation mensuelle de 433,75 €.
Parrainé par un chef d'entreprise locale, ils suivront, par groupe de vingt maximum, une formation leur permettant d'enrichir leurs pratiques professionnelles. Au programme : apprentissage des techniques de recherche d'emploi, découverte du territoire, visites d'entreprises, identification et valorisation de leurs compétences, préparation aux entretiens téléphoniques, connaissance des métiers, développement de l'engagement civique et citoyen (participation à une association, bénévolat..), etc.
A l'issue des six premières semaines, les jeunes partiront en immersion dans une entreprise. L'objectif est de favoriser leurs relations avec les employeurs tout en répondant à leurs besoins en recrutement.

Contact

Direction de l'Enfance, de la Famille et de la Jeunesse
Pôle jeunesse
04 73 42 12 25

Système d'information de l'Action Sociale

Article mis à jour le 02 novembre 2016