Transport à la demande

Le Puy-de-Dôme est un département relativement rural constitué de nombreuses zones d'habitations isolées. 

Afin de permettre aux populations les plus retirées de se déplacer plus facilement, le Conseil départemental complète son offre de transport en commun (reposant sur 21 exploitants et 64 lignes régulières) par un service de transport à la demande. 
Le Puy-de-Dôme est ainsi le premier département français à avoir mis en place un service de transport à la demande : le " Bus des montagnes ".

Le premier a été inauguré en 1984 dans le canton de Saint-Amant-Roche-Savine.

Sommaire

Présentation

Aujourd'hui, 26 bus sillonnent le département et desservent 298 communes toute l'année, assurant ainsi un transport de proximité pour plus de 7 500 usagers, à destination d'une commune attractive, d'un marché ou d'une manifestation commerciale (Foire de Clermont / Cournon, Sommet de l'Élevage ...).

Le système fonctionne par réservation téléphonique la veille du jour du déplacement.
Il répond à des demandes émanant le plus souvent d'une population rurale âgée, résidant dans des bourgs ou hameaux isolés et dépourvus de moyens de déplacement.

Démarche

La démarche pour la mise en place des Bus des montagne a été la même que pour chaque nouveau trajet : une enquête a été menée pour évaluer les besoins et déterminer la fréquence des futurs parcours et les destinations envisageables.

La gestion des demandes de déplacements et l'organisation des transporteurs se sont faites au niveau des cantons.

Le Conseil départemental fournit de son côté un appui logistique lors de la mise en place du service, puis une aide financière pour le fonctionnement.

Objectifs

Le Bus des montagnes est une réelle démarche de développement durable :

  • sur le volet social, il représente pour les populations rurales un moyen de rompre avec l'isolement,

  • d'un point de vue économique, le système draine une clientèle vers les marchés et les centres villes du département,

  • enfin, ce service a un bilan environnemental largement positif comparé à des lignes de transports en commun qui rendraient des services similaires.
    Il émet moins de gaz à effet de serre responsables du changement climatique et de polluants nocifs pour la santé qu'un transport collectif classique.
    Il permet également, pour certains foyers, d'éviter l'achat d'une voiture.

Chiffres clés

1 984

Année

de lancement

26

Systèmes

de transport à la demande

298

Communes

concernées

15 500

Voyages

par an

26

Partenaires

Communautés de communes et structures intercommunales

180 000

par an de coût de fonctionnement

Contacts utiles

Retrouvez ici la liste des communes desservies
ainsi que le contact des structures compétentes :

Télécharger le fichierCoordonnées des Bus des Montagnes (Octobre 2015) PDF | 230,99ko

Service DGRMP

Article mis à jour le 05 juillet 2016