Que ce soit pour se déplacer ou pour les loisirs, le vélo, c'est écologique et bon pour la santé ! C'est aussi une autre façon de découvrir le Puy-de-Dôme, tant pour les touristes que pour ses habitants. 

Afin que les cyclistes puissent se déplacer en toute sécurité et confort le long des routes départementales, notamment celles ayant une circulation importante, le Département va poursuivre sa politique de création de bandes et pistes cyclables. 

Plusieurs itinéraires cyclo-touristiques, empruntant des routes peu fréquentées, vont également être proposées aux amateurs de vélos.

Sommaire

Aménagements départementaux

Depuis 1996, le Conseil départemental mène une politique en faveur des cyclistes. La première phase s'est traduite par la mise en place d'un Programme d'aménagements d'itinéraires cyclables en rase campagne. Il s'est échelonné sur 7 ans et a permis d'aménager plus de 32 kilomètres de routes départementales en bandes cyclables.

Fort de cette expérience, la collectivité a acté en 2003 les principes pour un Schéma départemental des itinéraires cyclables. L'aménagement de bandes cyclables en sortie d'agglomération est complété par des itinéraires plus touristiques, tels que des boucles cyclotouristiques ou encore la création de voies vertes sur certains sites du département.
Ainsi, on peut compter aujourd'hui 12 boucles cyclotouristiques, une voie verte autour du lac Chambon et l'aménagement d'environ 110 kilomètres de bandes et pistes cyclables sur tout le département.

Aujourd'hui, ce Schéma a été actualisé en ciblant des objectifs précis pour les années à venir (2014-2023) et en adéquation avec les budgets alloués aux aménagements cyclables (650 000 € par an).

Il s'oriente sur :

  • La valorisation et la sécurisation des déplacements pendulaires (domicile-travail) à proximité des principaux bassins d'emploi du département (les agglomérations clermontoise et riomoise)
  • L'aménagement de circuits touristiques et de loisirs.
    Par exemple, un projet de vélo-route (jalonnement de routes à faible trafic) le long de l'Allier est proposé à l'étude
  • Le développement de l'offre sportive avec de nouvelles boucles cyclo-sportives sur le secteur du Puy-de-Dôme et des Combrailles

Différentes façons de se déplacer à vélo

Piste cyclable

Clairement séparée de la route, elle est exclusivement réservée aux cyclistes. Cet aménagement s'impose sur les routes à trafic important associé à des vitesses élevées.

Bande cyclable

C'est une voie exclusivement réservée aux cyclistes, le long de la chaussée. Elle est délimitée par une ligne de peinture et est signalée par des pictogrammes. Moins onéreuse que la piste cyclable, elle est privilégiée en rase campagne.
Sa réalisation nécessite toutefois d'élargir la route et d'adapter les ouvrages d'art.

Voie Verte

Aménagée sur des sites spécifiques, elle est réservée aux déplacements non motorisés : piétons, cycles, rollers, personnes à mobilité réduite et, dans certains cas, cavaliers.

Véloroute

Itinéraires pour cyclistes à moyenne et longue distance, reliant les régions entre elles et traversant les agglomérations dans de bonnes conditions. Ils empruntent tous types de voies adaptées, notamment les Voies Vertes, les bandes et pistes cyclables et les routes à faible trafic.
L'ensemble est jalonné avec une signalétique vélo spécifique.

Itinéraire cyclo-sportif

Plutôt conçu pour des distances longues, cet itinéraire emprunte des routes à faible trafic et est doté d'une signalétique directionnelle, permettant de sillonner à vélo des petites routes de campagne et de découvrir ainsi les paysages des différents territoires du Puy-de-Dôme.

Jalonnement des cols de montagne

Il a une réelle utilité pour les cyclistes car il permet de découvrir l'ascension d'un col en anticipant sur les difficultés et en gérant l'effort tout au long de la montée.
Le jalonnement permet aussi de ponctuer l'ascension en donnant des repères qui sont un encouragement à atteindre le sommet.

Service DGRMP

Article mis à jour le 03 novembre 2016