Les actualités du Puy-de-Dôme

30 décembre 2020

Meilleurs vœux 2021 !

Le Président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, l'Assemblée départementale et l'ensemble des agents vous souhaitent une belle année 2021 !

Sommaire

Message adressé par Jean-Yves Gouttebel, Président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme. 

Enregistré le 7 décembre 2020, à l’Hôtel du Département (Clermont-Ferrand).

Chères Puydômoises, chers Puydômois, mes chers concitoyens. Dans cette période de fin d’année, je voudrais tout d’abord dire, comme je le répète chaque année, mais c’est important d’insister dessus, que j’ai une pensée particulière pour toutes les personnes qui sont isolées, qui souffrent de la maladie ou qui rencontrent des accidents de la vie. Bien sûr on pense à l’emploi, on pense aux difficultés dans la vie professionnelle, dans une période où la crise économique ne s’est pas encore estompée.

Mais cette année qui vient de s’écouler a été marquée par une crise sanitaire sans précédent. Une crise sanitaire avec des conséquences parfois tragiques. Beaucoup de familles ont été endeuillées. Beaucoup de familles sont dans des moments de difficultés, inquiètes de membres de leur propre famille qui sont parfois isolés. Et cette crise a mis en évidence encore plus peut-être les problèmes d’isolement de beaucoup de personnes. Je pense aux personnes âgées mais aussi aux personnes handicapées, aux personnes qui vivent dans des territoires ruraux qui sont éloignés de populations et de services.

Cette crise, nous avons réagi au niveau du Conseil départemental, en relation avec l’État et avec les autres collectivités locales, puisque nous avons inscrit 42 millions d’euros supplémentaires au budget 2020. Notre action a été d’abord sur le plan logistique. Il a fallu accompagner toute la distribution des équipements de protection sanitaire. Mais c’est aussi une action que nous avons menée en direction des personnes qui sont au service d’autres personnes, aux accompagnants, aux aidants, et je pense aussi à toutes ces personnes du monde hospitalier, du monde sanitaire qui ont dû faire preuve d’une mobilisation exceptionnelle pendant toute cette période.

Réagir face à la crise, c’est mettre des moyens, c’est se mobiliser, c’est travailler ensemble. Et c’est ce que nous continuerons à faire cette année encore puisque nous allons travailler, avec l’État en particulier, à la mise en place du dispositif de vaccination.

Mais un Conseil départemental, ce n’est seulement faire face au quotidien, c’est aussi avoir des projets. Il faut savoir se projeter dans l’avenir et nous avons continué à travailler sur des grands dossiers. Je pense au défi climatique, c’est une urgence. Le budget écologique citoyen a été une réussite avec plus de 40 000 participants et nous devons aller plus loin en ayant une feuille de route pour justement relever ce défi écologique et assurer la transition écologique. Les grands projets, c’est aussi l’ouverture sur le monde. Nous l’avons réussi avec l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO de la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne. Nous allons plus loin avec le projet de cité scolaire internationale que nous allons mener avec l’Éducation nationale, mais aussi avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes. C’est aussi, bien sûr, continuer à accompagner les territoires dans leurs projets. Quand je dis les territoires, ce sont les communes, ce sont les structures intercommunales qui ont des projets. Parce que tout territoire qui n’a pas de projet est un territoire sans avenir. Il faut donc poursuivre ces projets, les amplifier parfois.

2021 sera aussi une année électorale : élections régionales, élections départementales. Les périodes électorales sont souvent des périodes un peu plus tendues, où la passion l’emporte sur la raison. Je souhaite que cette campagne électorale, qui se déroulera dans quelques mois vraisemblablement, se déroule dans la sérénité, et que les citoyens puissent véritablement choisir, en toute connaissance de cause, celles et ceux qui les représenteront au Département. Les conseillers départementaux, nous sommes 62 dans le département du Puy-de-Dôme, ont un rôle essentiel. Ce sont eux qui doivent mener le quotidien de notre département, au service des habitants du Puy-de-Dôme, mais ce sont eux aussi qui doivent alimenter, propulser les projets que j’évoquais tout à l’heure.

Alors, je voudrais pour terminer vous passer trois messages.

D’abord un message de vigilance. La crise est là, elle s’atténue mais elle n’est pas terminée. Donc, soyons tous très vigilants par rapport au comportement de protections sanitaires.

Un message de vigilance aussi, mais à un autre niveau, qui est une vigilance que nous devons avoir au quotidien vis-à-vis des attaques qui sont portées contre la République. Cette année a été encore une année de violence avec des attentats. Il y a parfois des violences dans la rue, nous l’avons vu encore récemment. Je crois qu’il est important que nous soyons extrêmement vigilants, parce que toute attaque à ce niveau là, toute entrave des libertés, c’est une entrave à la République.

Enfin un message de solidarité. Lorsque j’ai été élu Président du Département, il y a maintenant presque 17 ans, je me suis donné comme ligne de conduite la solidarité. La solidarité entre les personnes, parce que le Département s’occupe des personnes de leur naissance à leur fin de vie. Une solidarité des territoires, parce que notre territoire, il est urbain et rural et personne ne doit être oublié. Et une solidarité des générations, c’est-à-dire le développement durable, la pensée que nous devons avoir et l’action que nous devons avoir pour les générations futures.

Alors dans cette période de crise, dans cette période de difficultés, il faut rester optimiste, il faut rester mobilisé. Mais cet optimisme et cette mobilisation sont sous-tendus par des projets, comme je l’évoquais tout à l’heure, et doivent être sous-tendus par le rassemblement. Sachons nous rassembler sur l’essentiel, sachons ensemble nous battre pour préparer l’avenir, c’est aussi cela que vous attendez toutes et tous.

Alors que cette année 2021 soit une année de solidarité, de rassemblement et de fraternité. Une fraternité qui n’est pas qu’une déclaration, la fraternité elle doit être vécue. Bonne année à toutes et à tous !

Jean-Yves GOUTTEBEL
Président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme