Les actualités du Puy-de-Dôme

Territoires

22 juillet 2019

UNESCO : le dossier " consolidé " désormais en ligne

À la faveur des compléments de dossier demandés par le Comité du patrimoine mondial en 2014 et 2016, une version finale dite « consolidée » a été réalisée avec les éléments actualisés qui ont donné lieu à l’inscription du site en juillet 2018.

Sommaire

Toute inscription sur la Liste du patrimoine mondial repose sur la soumission d’un dossier qui répond à un format précis défini par le Centre du patrimoine mondial. Ce dossier doit être aussi exhaustif que possible et comporter toute la documentation, l’iconographie et les cartes nécessaires à la compréhension du bien candidat, l’évaluation de son importance au niveau international et la préservation de sa valeur sur le long terme.

En 2013, le Conseil départemental a soumis à l’UNESCO un dossier de quelque 600 pages. Cette somme de connaissances sur le Haut lieu tectonique de la Chaîne des Puys – faille de Limagne a été réalisée avec le concours précieux d’universitaires clermontois et de techniciens du Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne. Ce document comporte une description précise de toutes les composantes géologiques et naturelles du bien ; l’histoire du site depuis la formation du plateau des Dômes il y a 350 millions d’années ; l’effondrement de la plaine de Limagne il y a 35 millions d’années ; jusqu’à l’apparition des premiers volcans de la Chaîne des Puys il y a 95 000 ans et leurs dernières manifestations il y a un peu plus de 8 000 ans. On y trouve aussi toutes les étapes de l’occupation humaine du site et l’évolution de ses paysages à la faveur des différentes périodes historiques et des pratiques pastorales, sylvicoles et agricoles qui y ont eu cours (partie 2).

Le cœur du dossier de candidature est la justification de l’inscription (partie 3) sur la base des critères établis par l’UNESCO et d’une analyse comparative mondiale qui permet d’évaluer l’exceptionnalité du bien, son intégrité et la pertinence de sa délimitation géographique.

Y sont également adjointes toutes les informations concernant l’état de conservation du bien, les menaces auxquelles il est exposé, la réglementation et les actions de gestion qui permettent sa préservation (parties 4 et 5).

À la faveur des compléments de dossier demandés par le Comité du patrimoine mondial en 2014 et 2016, une version finale dite « consolidée » a été réalisée qui rassemble tous les éléments actualisés qui ont donné lieu à l’inscription du site en juillet 2018.

Nous sommes heureux de pouvoir mettre ces connaissances en ligne et de les rendre ainsi accessibles à un très large public.