Les actualités du Puy-de-Dôme

Territoires

11 juin 2019

Très Haut Débit : on accélère !

Le déploiement du Très haut débit (THD) va être anticipé en Auvergne. La fibre en sera l’élément central.

Sommaire

Phase 3 anticipée

« Plus vite, plus loin, plus fort ! » C’est en résumé la décision prise par les élus de la Région et des Départements auvergnats qui ont annoncé avoir trouvé un accord avec l’opérateur historique Orange pour le déploiement du Très haut débit.
Concrètement, la phase 3 du réseau d’initiative publique Auvergne Très haut débit va être anticipée, ce qui permettra d’accélérer la couverture du territoire par le biais de la fibre (100 Mbits/s). Alors que la décision a été entérinée par l’Assemblée départementale le 15 avril, cette volonté forte d’avancer le calendrier aura des conséquences directes dans le Puy-de-Dôme.

« On ne devait toucher que 77 communes à l’origine, désormais, ce sera plus de 210, résume Simon Bancarel, responsable du développement numérique au Conseil départemental. De même, 77 % des foyers et entreprises devaient être éligibles à la fibre, ce sera maintenant 91 %. L’ambition reste d’apporter la fibre partout. Dans l’immédiat, les 9 % restants pourront bénéficier du THD par le biais de technologies alternatives comme la 4G, la modernisation du réseau cuivre ou le satellite. L’objectif est d’arriver à une couverture 100 % THD en 2022. »

Financement

Pour le déploiement anticipé de cette phase 3 du réseau, le Département du Puy-de-Dôme apportera une contribution nette de 27 M €.

Dominique Giron

Vice-présidente chargée de l’innovation, de la transition énergétique, du numérique, du tourisme et de la prospective.

« Pour l’accès à Internet, le Département du Puy-de-Dôme est l’un des plus avancés de la région Auvergne Rhône-Alpes.
L’enclenchement de la phase 3 du plan Auvergne très haut débit montre notre volonté d’apporter un service de qualité à un coût maîtrisé dans tous les foyers puydômois. Mais au-delà du développement des équipements, l’accès à Internet comporte aussi un volet social : beaucoup de personnes, même si elles sont connectées au réseau, n’utilisent pas Internet par manque de moyens ou de connaissances. Leur situation devient de plus en plus préoccupante dans une société qui se « numérise » à vitesse accélérée et où les services sont de plus en plus dématérialisés.
C’est bien au Département, collectivité des solidarités, d’organiser un ou des systèmes d’aide pour que tout le monde devienne autonome ou soit soutenu pour faire ses démarches Internet. C’est avec cette volonté que nous avons inclus un volet sur les usages numériques dans notre politique de solidarité sociale. Dans le même esprit, la Médiathèque départementale (MD 63) apporte des services sans cesse plus innovants, comme récemment avec la mise en place de Médiadôme. »

Contact

Direction de l’aménagement du territoire
Simon Bancarel
Tél. : 04 73 42 20 58