Les actualités du Puy-de-Dôme

Territoires

29 juin 2020

Deux lacs emblématiques

Le Département vient d’acquérir les lacs de Servières et de Guéry dans le massif du Sancy et les a labellisés ENS. Objectif : protéger ces deux sites emblématiques tout en maintenant leur ouverture au public.

Sommaire

On ne les présente plus tant ils sont connus des Puydômois et de tous les amoureux de l’Auvergne en général. Jusque-là propriétés privées, les lacs de Servières et de Guéry viennent d’être acquis par le Conseil départemental (pour le Guéry, l’officialisation de la vente aura lieu cet été) afin de préserver leur intégrité, en collaboration avec tous les acteurs qui interviennent sur ces sites.

À terme, plusieurs aménagements sont prévus pour permettre au public de mieux les découvrir, comme la mise en place d’une signalétique particulière ou la création d’un cheminement pour faire le tour du Guéry en toute sécurité.

Le lac de Guéry

C'est le plus haut lac d’Auvergne. Si le site est d’origine volcanique, son niveau a été rehaussé à la fin du XIXe siècle avec la création d’un barrage.
Réputé pour la pêche blanche en hiver, le lac de Guéry attire de nombreux touristes tout au long de l’année.
Des études naturalistes vont être réalisées pour mieux connaître son environnement.

Le lac de Servières

C'est un ancien cratère volcanique (maar) situé à 1200 m d’altitude.
Grâce à l’excellente qualité de son eau, il abrite une flore remarquable, dont de nombreuses espèces protégées.
On trouve également, sur le bord du lac, une tourbière avec une faune et une flore préservées.

Réglementations

Les différentes réglementations auxquelles sont soumis ces deux sites sont maintenues afin de protéger leurs équilibres naturels.

  • La baignade est interdite afin de protéger leur flore.
  • La pêche reste autorisée : le Conseil départemental envisage de confier sa gestion à la fédération de pêche du Puy-de-Dôme.
  • Le camping et les feux de camps sont interdits. Seuls les bivouacs (pour une nuit) sont autorisés sous réserve de l’accord des propriétaires des parcelles riveraines des lacs.
  • Les chevaux et les chiens ne doivent pas se baigner (ces derniers doivent être tenus en laisse).

Des gardes arpenteront le site pendant toute la période estivale pour veiller au bon respect des pratiques.