Les actualités du Puy-de-Dôme

Routes

10 juin 2021

Fauchage : des pratiques respectueuses de l’environnement

Après un printemps pluvieux, les faucheuses reprennent du service. Pas question toutefois de couper à tout-va. Pour préserver la biodiversité, le Conseil départemental a mis en place depuis 2015 une politique de fauchage raisonné des abords des routes. 

Sommaire

Les 14 000 km d’accotements de routes du Puy-de-Dôme abritent une biodiversité souvent surprenante. Afin de préserver ces milieux, le Conseil départemental a fait évoluer les différentes techniques de fauche depuis 2015.

Les agents laissent la végétation pousser un peu plus longtemps. La première fauche n’intervient que lorsque la végétation atteint 40 cm environ. Jusqu’à cette hauteur, les conditions de sécurité de la circulation ne sont pas altérées.

Les fauches se limitent à une bande de largeur comprise entre 1 et 1,4 mètre au bord de la chaussée. Le débroussaillage des parties les plus éloignées de la route, les fossés et les talus, ne se fait plus qu’une fois par an ou une fois tous les deux ans selon l’état de la végétation. Moins fréquentes, les coupes sont aussi plus hautes pour ne pas nuire à la flore et à la faune qui vit au ras du sol.

L’évolution de ces pratiques ne se fait cependant pas au détriment de la sécurité des usagers qui reste la priorité principale de l’action des services des routes. Les endroits où la végétation réduit la visibilité des conducteurs (courbes, carrefours…) continuent à être fauchés de façon systématique.

Contact

Service Chaussées, Dépendances et Environnement

Sébastien Blanquet - Tél : 04 73 42 21 62