Les actualités du Puy-de-Dôme

Territoires

26 mai 2018

Dernière ligne droite pour la candidature UNESCO

La candidature de la Chaîne des Puys – faille de Limagne sera examinée lors du 42e Comité du patrimoine mondial de l’Unesco qui se réunit, du 24 juin au 4 juillet, au Bahreïn. C’est à ce moment que la décision d’inscription de notre site sera prise par les 21 Etats membres qui composent le Comité.

Sommaire

Projet d’inscription au patrimoine mondial de l’humanité

Pour faire reconnaître l’aspect exceptionnel de la Chaîne des Puys – faille de Limagne, le Conseil départemental mène avec les acteurs de ce territoire, depuis 2007, un projet d’inscription au patrimoine mondial de l’humanité. Comme il s’agit d’un bien naturel, l’UNESCO a confié l’examen technique de la candidature à l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), organisation non gouvernementale basée en Suisse. Celle-ci rend un rapport pour chaque bien naturel candidat avant chaque session du Comité du patrimoine mondial dans lequel elle donne un avis consultatif sur leur inscription.

La candidature de la Chaîne des Puys - faille de Limagne

La candidature de la Chaîne des Puys - faille de Limagne a déjà été présentée deux fois au Comité du patrimoine mondial, en 2014 et en 2016. Il s’agit là d’un parcours assez classique puisqu’il faut en moyenne 10 ans d’instruction avant qu’un site puisse rejoindre la prestigieuse liste. En 2016, le Comité du patrimoine mondial a reconnu la valeur scientifique du site et son potentiel pour être inscrit comme « site éminemment représentatif de l’histoire de la Terre », tout en demandant des garanties supplémentaires en matière de gestion. C’est la raison pour laquelle le dossier a été renvoyé à un examen ultérieur.

La valeur exceptionnelle de ce haut lieu tectonique

Suite à cette décision, le Conseil départemental, l’Etat français et les universitaires associés à la candidature ont entamé un travail approfondi avec les représentants de l’UICN pour clarifier les différends scientifiques et mieux exprimer la valeur exceptionnelle de ce haut lieu tectonique. En effet, aucun autre lieu sur Terre ne permet de voir aussi clairement le déroulé complet de la rupture d’un continent (ou rift). Convaincu de la qualité de notre dossier, l’Etat français le représentera, avec celui de Nîmes « l’Antiquité au présent », cet été, devant le Comité du patrimoine mondial. L’UICN a rendu son rapport fin mai.

La 42e session, du 24 juin à 4 juillet au Bahreïn

Le Comité du patrimoine mondial est composé de 21 Etats choisis parmi les 193 pays membres de l’Unesco. Lors de sa 42e session, du 24 juin à 4 juillet au Bahreïn, il examinera les candidatures proposées par les différents Etats, dont celle de la Chaîne des Puys – faille de Limagne, portée par la France. Les 21 ambassadeurs décident seuls d’inscrire ou non un site, l’avis de l’UICN étant consultatif.