Les actualités du Puy-de-Dôme

Territoires

23 mai 2019

Le cratère du Puy de Chaumont se révèle

Situé à Chanat-la-Mouteyre, à l'est des puys des Gouttes et Chopine et au nord du Pariou, le puy de Chaumont est un petit volcan entièrement boisé, principalement en résineux. Des travaux sylvicoles sont en cours a

Sommaire

Une coupe nécessaire

Le puy de Chaumont, qui culmine à 1108 mètres, est totalement recouvert par une épaisse fôret composée essentiellement de résineux plantés dans les années 70.

Après une première coupe d'éclaircie fin octobre, le chantier forestier a été interrompu à cause des mauvaises conditions météorologiques. Les interventions viennent de reprendre sur le cratère qui sera désormais visible par tous. Une phase très importante qui participe à la mise en valeur et à la protection de la Chaîne des Puys - faille de Limagne, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco.

Il devenait nécessaire de faire une coupe de bois pour l'éclaircir. Les arbres étant trop rapprochés, ils ne peuvent pas grandir correctement. Cette coupe, qui concerne tout l'édifice et ses abords, était donc prévue et indispensable.

Pour son exploitation, le Syndicat Mixte de Gestion Forestière de Volvic Sources et Volcans assisté par l'Office national des forêts a choisi une technique alternative à la méthode par cloisonnements habituellement pratiquée (ouverture de couloirs parallèles), afin d'éviter de strier le puy par le passage régulier des engins. L'objectif est de limiter l'impact paysager en réduisant au maximum le nombre de cloisonnements et en réfléchissant à leur orientation.

En outre le travail mené permettra la diversification progressive des essences dans cette forêt aujourd'hui plantée en épicéa. D'une coupe d'exploitation programmée on est donc abouti à une approche globale qui prend en compte forêt, paysage, biodiversité et ouverture au public.

A terme, la création d'un chemin de randonnée jalonné de différents points de vue sur les volcans voisins et l'agglomération clermontoise permettra une ouverture du puy de Chaumont au public.

Le conseil départemental s'investit

Pour concilier exploitation forestière et révélation des formes volcaniques, le Conseil départemental a diligenté en 2016 et 2017 une étude de valorisation paysagère et sylvicole du volcan (étude financée à 50% par l'Etat). Cette étude préconise l'utilisation de méthodes classiques ou alternatives selon les différentes zones du puy. Quant au cratère jusque-là entièrement boisé, sa remise en herbe rendra de nouveau perceptible son caractère volcanique de cet édifice.