Les actualités du Puy-de-Dôme

Magazine - Votre collectivité

10 mai 2021

Puy-de-Dôme en mouvement n°207

Ce numéro vous propose un dossier spécial " sorties " afin de profiter des richesses culturelles et naturelles de notre département.

Sommaire

Édito du Président

Avoir toujours à coeur la solidarité des hommes, des territoires et des générations

5 Édito Le 1er juillet, l’Assemblée départementale issue des scrutins des 20 et 27 juin élira son (sa) président(e). Durant 17 ans et 4 mois exactement, j’aurai eu l’honneur de présider le Conseil général, puis départemental, en m’y consacrant pleinement, avec passion et dévouement. Ce fut une longue présidence dont la durée n’a été supérieure qu’avec Étienne Clémentel et Eugène Chassaing depuis la création des Conseils généraux au lendemain de la Révolution.

J’ai décidé de ne pas solliciter un nouveau mandat. Place aux jeunes !

Mes 44 années de vie publique au service des territoires - dès 1977 auprès de Roger Quilliot à la mairie de Clermont-Ferrand comme adjoint à l’économie et aux finances - ont été pour moi des années de bonheur au service des Clermontois et des Puydômois, alors même que parallèlement, j’ai toujours continué d’exercer une activité professionnelle pour ne pas dépendre de la politique et ainsi garder ma liberté.

Durant toutes ces années, j’ai travaillé entouré d’une équipe solide d’élus loyaux et disponibles avec, au quotidien, des personnels compétents et dévoués. Nous avons agi pour contribuer à relever les grands défis de notre société avec des projets menés à bien et d’autres mis sur les rails. Des projets rassembleurs tant il est vrai qu’au-delà de futilités politiciennes subalternes, si l’on veut progresser, il faut savoir se rassembler.

Le défi de l’ouverture de notre département sur le monde avec la reconnaissance de l’UNESCO, le projet de cité scolaire internationale, l’orientation du circuit de Charade vers les nouvelles mobilités pour en faire une référence mondiale en la matière, la consolidation internationale de notre pôle universitaire.

Le défi du développement durable et de la transition écologique avec une politique volontariste en faveur des espaces naturels sensibles, le développement des circuits courts en matière d’alimentation (Agrilocal), les défis collèges nature, le budget écologique citoyen, la création d’un grand syndicat départemental capable d’assurer la pérennité en matière d’approvisionnement en eau potable.

Le défi de la solidarité avec une politique ambitieuse en faveur de l’enfance, de la jeunesse et de nos aînés ainsi que de toutes les personnes en perte d’autonomie.

Le défi de l’équilibre des territoires avec l’accompagnement financier des projets des communes et des structures intercommunales. Les territoires ruraux ont été remis au coeur de notre politique et l’agglomération clermontoise n’aura jamais été autant aidée.

Mais tout cela, seul, je n’aurais pu le faire. Il me fallait l’appui des élus et je les remercie. Je remercie également chaleureusement l’ensemble des agents de la collectivité pour leur professionnalisme et leur dévouement sans lesquels les élus seraient bien démunis. Je remercie nos partenaires, au premier rang desquels l’Etat, mais aussi la Région et les Départements voisins. Enfin je remercie tous les maires et les élus locaux avec lesquels, durant toutes ces années, nous avons beaucoup travaillé ; ils sont la première marche de l’édifice républicain.

Il a aussi fallu se mobiliser face aux menaces de suppression des départements, cette collectivité de proximité et de solidarité, maillon essentiel de la République et sur ce point, je ne peux oublier l’appui déterminant de Michel Charasse, dans notre combat contre la mal nommée loi NOTRe, votée le 7 août 2015, non concertée, mal pensée, ne tenant absolument pas compte de la réalité de la France, de sa géographie et de son histoire. Dans ce combat, je n’ai jamais baissé la garde et, si c’était nécessaire, je reprendrais les armes pour défendre la République décentralisée !

Enfin, ce que nous avons réalisé au cours de ces 17 années, l’a été sans altérer la situation financière de la collectivité et permet ainsi de garantir une marge de manoeuvre pour encore progresser. J’ai veillé à un niveau de pression fiscale supportable par tous et notamment pour les plus modestes ainsi qu’à un endettement maîtrisé. Et je crois n’avoir jamais cédé à la facilité démagogique, ce cancer de la démocratie.

J’espère ainsi avoir contribué, avec celles et ceux qui m’ont épaulé, à mettre notre territoire sur le chemin de la modernité et du progrès pour tous. Il y a encore beaucoup à faire et je fais confiance aux Puydômois pour, demain, choisir des élus responsables, travailleurs et volontaires, marqués par le sens de l’intérêt général, hors des chapelles partisanes et des dogmes idéologiques dépassés. Notre département possède tous les talents pour continuer à être un territoire de projets. Il n’y a ni déterminisme géographique absolu, ni déterminisme économique fatal. Riche de ses hommes, le Puy-de-Dôme avancera sur le chemin du progrès. C’est mon voeu le plus cher.

Le mot de la fin est pour vous, chers Puydômois, dont je me sens si proche après avoir arpenté les moindres recoins de notre territoire toutes ces années : je tiens à vous adresser mes plus chaleureuses pensées.

JEAN-YVES GOUTTEBEL

Président du Conseil départemental - Vice-Président de l’ADF

Consulter le Puy-de-Dôme en mouvement n°207 - Mai-Juin 2021

Distribution du magazine dès le 10 mai 2021.


La transcription du magazine pour mal et non-voyants est assurée par l'association
Braille et Culture

11 rue de la petite vitesse
63260 AIGUEPERSE
www.braille-culture.comOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

Votre magazine arrive-t-il dans votre boîte aux lettres ?

Le magazine du Conseil départemental, Puy-de-Dôme en mouvements’adresse à tous les Puydômois. C’est pourquoi il est distribué, 10 fois par an, dans toutes les boîtes aux lettres du département, y compris celles affichant un autocollant « Stop pub ».
De nombreux usagers se plaignent cependant de ne pas le recevoir, ou pas régulièrement. La distribution du magazine est assurée par une entreprise spécialisée qui doit, dès qu’un souci de distribution est signalé, traiter le problème et livrer le numéro en cours dans les meilleurs délais.

Si vous ne recevez pas le magazine, n’hésitez pas à le signaler à notre service communication :
04 73 42 23 16
www.puy-de-dome.fr rubrique contactOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre