Les actualités du Puy-de-Dôme

Territoires

12 novembre 2019

Un tracé au fil de l’eau

Le ruisseau de Mazayes vient de retrouver un lit naturel. Il va de nouveau pouvoir accueillir de nombreuses espèces endémiques et protégées.

Sommaire

Renaturer ! Tel est l’objectif du chantier qui s’est déroulé ces deux derniers mois sur l’espace naturel sensible (ENS) du marais de St-Pierre-le-Chastel. Celui-ci est traversé par le ruisseau de Mazayes qui se jette dans la Sioule quelques centaines de mètres en aval.

Un bel écrin propice à la biodiversité ? Oui mais pas tout à fait : depuis les années 60, suite à des remembrements agricoles, ce dernier a vu son cours complètement bouleversé. Jusque-là très sinueux, il a été transformé en fossé rectiligne. L’endroit étant très plat, le ruisseau a perdu sa dynamique, s’est envasé et a perdu une grande partie de la faune et de la flore qu’il abritait.

Le marais étant classé ENS, la commune, l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et le Conseil départemental ont entrepris de rendre à ce cours d’eau un tracé sinueux, le plus proche possible de ce qu’il était à l’origine. Bref de le « reméandrer ».

« L’important, c’est qu’il puisse retrouver une dynamique, que l’eau puisse circuler pour éviter le phénomène d’envasement », souligne Vincent Jourdan, technicien pour le contrat de rivière de la Sioule. Le ruisseau a été « reméandré » sur 800 mètres. Aux endroits où l’opération n’a pas été possible, des aménagements en bois (des branchages retenus par des piliers) ont été installés en quinconce pour « casser » l’aspect rectiligne du cours d’eau. La loutre, le campagnol amphibie ou encore le crossope de miller (musaraigne) : toutes ces espèces protégées, déjà présentes sur le marais, vont maintenant pouvoir se développer dans ce nouvel habitat. Peut-être même reverra- t-on des truites réinvestir le ruisseau pour aller frayer en amont ?
« Pour que les visiteurs puissent mieux découvrir ce site, nous allons prolonger l’actuel ponton qui traverse le marais », souligne Janette Viallette-Giraud, maire du village. Les travaux doivent se terminer avant la fin de l’année.

Financement

Coût total : 112 500 €
Conseil départemental : 22 500 €

Contact

Service des milieux naturels
Christèle Roudeix
Tél. : 04 73 42 24 3