Les actualités du Puy-de-Dôme

Territoires

08 octobre 2018

Au service des territoires

Le Département s’engage auprès des communautés de communes pour les aider à définir et mettre en oeuvre des politiques agricoles et forestières ambitieuses et structurées. Il met ainsi à leur disposition des animateurs territoriaux. Exemple dans la communauté de communes Ambert Livradois-Forez.

Sommaire

Prise de fonction du premier animateur territorial

Pour un territoire comme celui d’Ambert Livradois-Forez, la question de l’exploitation forestière est primordiale. « Les forêts de conifères couvrent 55 % de la superficie de notre collectivité et nous comptons cinq scieries qui transforment, chaque jour, 2 000 m3 de grumes, résume Jean-Claude Daurat, président de la communauté de communes. La forêt et l’exploitation du bois représentent 500 emplois directs. »
Si le bois est une indiscutable source de richesses, l’exploitation de cette ressource doit être coordonnée et structurée. « Pour des raisons historiques, la forêt de notre territoire appartient essentiellement à des propriétaires privés et est extrêmement morcelée, reconnaît Jean-Claude Daurat. La taille moyenne des parcelles n’excède pas les 0,4 ha, c’est un véritable frein à l’exploitation. »

Conscientes de ce problème, les collectivités sont engagées, depuis une dizaine d’années, dans des politiques d’animation et de sensibilisation auprès des propriétaires forestiers.
Cette dynamique vient de prendre un nouveau tournant, cet été, avec l’arrivée de Maxime Aubert au poste d’animateur forestier. Cet agent du Département (son poste est cofinancé avec la communauté de communes) travaille in situ pour développer l’animation de proximité et mieux mobiliser la ressource forestière. « La plus grande partie des forêts de ce territoire a été plantée il y a une cinquantaine d’années et arrive maintenant à maturité, explique-t-il. Or, la plupart des propriétaires ont reçu leur parcelle lors d’héritages familiaux, beaucoup habitent maintenant loin d’ici et n’ont pas la culture de l’exploitation forestière. »

Une des principales missions de Maxime Aubert consiste à renseigner et conseiller, gratuitement, les propriétaires pour les aider à mieux gérer leur parcelle. Il assure également l’animation de deux associations de propriétaires en organisant des réunions d’information et des visites de parcelles et de scieries.

Un service public de proximité

Le Conseil départemental prévoit d’embaucher, en tout, 12 animateurs agricoles et forestiers afin d’aider les communautés de communes dans la définition de leur politique agricole et forestière.
Ces agents travaillent dans les territoires et leurs postes sont en partie financés par les communautés de communes.
Ils ont pour mission de :

• conseiller les propriétaires forestiers ;
• sensibiliser les exploitants agricoles de plus de 55 ans aux enjeux de la transmission et de les mettre en relation avec les organisations professionnelles agricoles ;
• accompagner les porteurs de projets et faciliter les installations ;
• encourager le développement de stratégies foncières agricoles.

Contact

Service agriculture et forêt
Nicolas Portas
Tél. : 04 73 42 20 98