Les actualités du Puy-de-Dôme

Collèges

05 septembre 2018

Les collégiens disent non au gaspillage !

Le Conseil départemental poursuit son programme de lutte contre le gaspillage alimentaire et de valorisation des déchets dans les collèges avec la mise en place de selfs collaboratifs et d’un programme de compostage.

Sommaire

Moins de déchets

Apprendre aux collégiens à lutter contre le gaspillage alimentaire : une des priorités du Conseil départemental depuis 7 ans. « Pour nous, l’essentiel était d’abord de favoriser la communication entre agents et collégiens afin de les accompagner dans leur choix alimentaires le midi, explique Stéphane Bazoud du pôle hygiène alimentaire du Département. La communication est le pilier de cette prise de conscience qui va amener l’élève à devenir autonome afin de réduire le gaspillage. »
En cuisine les portions et les méthodes de cuisson ont été progressivement revues pour limiter la production de déchets à la base et correspondre davantage aux besoins des collégiens.

Des selfs collaboratifs pour manger mieux

Dans plusieurs établissements, des selfs collaboratifs ont remplacé les services linéaires. « Le but est d’accompagner le collégien dans le choix de ses aliments au moment de se servir, précise Stéphane Bazoud. Il doit d’abord prendre un produit laitier et un dessert, puis une entrée. Il doit absolument la finir avant de choisir sa garniture en autonomie puis de se faire accompagner par un agent pour le choix de son plat protéinique. »
L’opération a pour but de responsabiliser les élèves afin qu’ils terminent leur assiette avant de se resservir ou de passer au plat suivant. « Six collèges du département sont déjà équipés, poursuit Stéphane Bazoud, et deux autres le seront d’ici fin octobre. »

Du compostage à Pontaumur

Outre la lutte contre le gaspillage alimentaire, les élèves du collège de Pontaumur participent, avec l’Ehpad et le lycée voisins, à l’opération OrganiCité lancée par le Valtom et le SICTOM Pontaumur- Pontgibaud.
Le but ? Valoriser les déchets en leur donnant une seconde vie.
En tout, ce sont près de 6 tonnes de déchets alimentaires que les élèves de 6e composteront sur l’ensemble d’une année scolaire. « L’idée était de faire prendre conscience aux élèves que l’on pouvait lutter contre le gaspillage alimentaire mais aussi qu’il était possible de donner une seconde vie à certains déchets », explique Stéphanie Brasi, animatrice du CPIE Clermont-Dômes en partenariat avec le Réseau d’éducation à l’environnement (REE Auvergne).
Un système de tri est donc proposé aux collégiens chaque midi. Les biodéchets récoltés sont ensuite pesés par des agents du Département puis transportés dans un composteur situé à l’arrière du bâtiment.

Contact

Stéphane Bazoud
Tél. : 04 73 90 10 41