Les actualités du Puy-de-Dôme

Territoires

15 août 2018

Si complexes tourbières

Pour mieux protéger les ENS, le Département supervise plusieurs études scientifiques destinées à mieux connaître leur fonctionnement, comme ici sur la tourbière de Jouvion à Saint-Donat.

Sommaire

D’un coup appuyé, Pierre Goubet enfonce profondément la perche de son carottier dans le sol élastique et meuble de la tourbière. Quelques secondes plus tard, l’outil ressorti, le géologue et docteur en écologie extrait un échantillon de cette « terre » si particulière pour nous en dévoiler ses mystères. « Les tourbes sont des archives exceptionnelles, tant d’un point de vue historique qu’archéologique et paléoenvironnementale », s’enthousiasme-t-il.

Une tourbière se caractérise par l’accumulation, pendant des milliers d’années, de matière organique (des plantes mortes) qui ne s’est pas décomposée : la tourbe. « La tourbière de Jouvion est née suite à la dernière glaciation, il y a 15 000 ans, explique Pierre Goubet. Par endroit, elle peut atteindre 5 mètres de profondeur. En observant les différentes strates de cette carotte, on peut voir que la structure de la tourbe a évolué : depuis 5 000 ans, avec l’apparition de l’agriculture dans la région, la tourbière a régulièrement été pâturée, ce qui a profondément bouleversé son fonctionnement. »

Si les études menées sur la tourbière ont soulevé des questions non encore résolues, par exemple sur l’origine de sa création, elles ont toutefois permis de dégager des pistes pour mieux protéger ce site à la biodiversité si singulière. On sait maintenant qu’elle fonctionne en étant alimentée avec des eaux claires et très peu riches en nutriments, il faut donc veiller à ce qu’elle reste le moins polluée possible pour préserver cet équilibre fragile.

De précieux puits de carbone

Si elles ne représentent que 3 % des terres émergées, les tourbières renfermeraient 30 % du carbone séquestré dans celles-ci. Outre la protection de leur biodiversité, la préservation de ces espaces est devenu un enjeu majeur de la lutte contre le réchauffement climatique.