Les Missions Locales, ce sont les jeunes qui en parlent le mieux !

En mars dernier, le groupe « La Gauche 63 » a alerté l’Assemblée départementale sur ce qui ressemble fort à l’abandon des Missions Locales.

Pourtant, une enquête de satisfaction menée en 2019 auprès de 20 000 jeunes accompagnés par les Missions Locales, confirme la très grande adhésion des jeunes usagers aux actions de l’unique service public de proximité dédié à leur insertion sociale et professionnelle.

Les résultats ne laissent aucun doute quant à la pertinence de ces outils d’accompagnement et d’insertion. 88 % des jeunes usagers des Missions Locales répondant à l’enquête en 2019 se disent satisfaits, dont 32 % sont très satisfaits, des services qui leur sont proposés dans le cadre de l’accompagnement personnalisé de leur accès à l’emploi et à l’autonomie.

L’ancrage des structures, avec plus de 6 500 points d’accueil qui sont au plus près des réalités territoriales, permet aux Missions Locales de délivrer un service qui s’inscrit dans la réalité locale des jeunes et des entreprises.

L’approche globale permet de construire avec les jeunes les réponses à l’ensemble des freins auxquels ils peuvent être confrontés pour accéder à l’autonomie et donc à l’emploi durable.

Les jeunes usagers utilisent l’offre de service des Missions Locales dans sa totalité et de manière très homogène. Ainsi, les jeunes semblent considérer les Missions Locales comme la porte d’entrée unique pour évoquer l’ensemble de leurs attentes liées à leur insertion socioprofessionnelle ; ils utilisent l’offre de service dans sa diversité en fonction de leur besoin à un instant T.

Si les jeunes usagers accordent une grande importance à la forme de l’accompagnement, ils sont également très satisfaits de l’offre de service délivrée en Mission Locale. L’enquête révèle une utilisation toujours très diversifiée de l’offre de service des Missions Locales par les jeunes : l’accompagnement à la recherche d’emploi (86%) ou à la formation (78%), la Garantie jeunes (80%), mais aussi le service civique (73%), l’information et le soutien pour l’accès à la santé (49%), ou encore l’aide au logement (42%), entre autres.

Le rôle des Missions Locales est donc primordial. Dans une période où le travail se raréfie et n’est plus synonyme de sécurité, à un moment où prendre son autonomie rapidement lorsqu’on est jeune, devient de plus en plus difficile, le groupe « La Gauche 63 » sera extrêmement vigilant quant aux positions prises par l’exécutif départemental et s’opposera fermement à une quelconque suppression de soutien financier.

Les co-président-e-s: Jocelyne GLACE LE GARS (Billom), Lionel GAY (Le Sancy)

Les élus du groupe : Grégory BONNET (Saint-Georges-de-Mons), Annie CHEVALDONNÉ (Thiers), Caroline DALET (Maringues), Jacky GRAND (Billom), Bertrand PASCIUTO (Cournon d'Auvergne), Clémentine RAINEAU (Saint-Georges-de-Mons), Monique ROUGIER (Lezoux).

Contact

lagauche63ping@gmailpong.com

04 73 42 25 26

Service communication

Article mis à jour le 27 mai 2019