Situation inédite sous la Ve République : un Président de Département sans majorité

« J’y suis, J’y reste ! ». Ces mots furent prononcés par l’actuel président du Département du Puy-de-Dôme, qui pourtant n’a plus de majorité et n’est donc plus légitime à exercer ses fonctions.

Jean-Yves GOUTTEBEL, par ses choix politiques et la communication orchestrée de son soutien aux politiques libérales austéritaires du gouvernement, a fait le choix de briser une majorité qui le soutenait depuis 2015.

En perdant 26 conseiller-e-s, dont 7 vice-présidents, son assise politique ne repose plus que sur 10 élu-e-s. Celui-ci ne dispose désormais d’aucune majorité, ni absolue, ni relative. Il s’accroche à son fauteuil, contre toute règle et moralité démocratiques.

Ainsi, il constitue un exécutif remanié avec les 4 vice-présidents qui lui restent et quelques conseillers délégués, et explique à qui veut bien l’entendre, et surtout le relayer, que c’est un choix qui ferait gagner en efficacité. Cette nouvelle rodomontade n’a bien sûr pour but que de masquer le trouble actuel et l’impasse organisationnelle dans laquelle cet exécutif se place désormais.

Avec des délégations pléthoriques, cette poignée de vice-présidents et conseillers ne peut exercer le travail nécessaire que réclament services et usagers ; cela ne fera qu’accentuer les dysfonctionnements internes et les difficultés pour les bénéficiaires, nos partenaires et nos services. Par cette attitude c’est tout l’édifice départemental qui est fragilisé ; et les règles démocratiques sont quant à elles bafouées.

Solennellement, les élu.e.s du groupe « La Gauche 63 » dénoncent une gouvernance autoritaire, qui jour après jour s’enferme dans une illégitimité politique, dangereuse.

Pour toutes ces raisons, lors de la session du Conseil Départemental du 18 février, avec le Groupe «Socialistes et Apparentés», nous avons pris la décision de :

  • dénoncer à nouveau l’illégitimité politique de l’exécutif actuel ;
  • ne pas prendre part au vote des délibérations présentées à l’assemblée départementale ;
  • ne pas donner acte du débat d’orientations budgétaires ;
  • dénoncer le soutien du groupe ‘’Union des Républicains’’ à l’exécutif lors du vote des délibérations, soutien conforté par les prises de parole de certains de ses membres.

Comptez sur notre engagement quotidien aux services des Puydômois et sur notre esprit de responsabilité pour continuer à défendre des politiques de justice sociale et territoriale.

Les co-président-e-s : Jocelyne Glace Le Gars (Billom), Lionel Gay (Le Sancy)
Les élus du groupe : Valérie Bernard (Clermont-Ferrand 1), Grégory Bonnet - Clémentine Raineau (Saint-Georges-de-Mons), Annie Chevaldonné (Thiers), Gérald Courtadon (Clermont-Ferrand 2), Caroline Dalet (Maringues), Jacky Grand (Billom), Bertrand Pasciuto (Cournon d'Auvergne), Monique Rougier (Lezoux).

Contact

Tél : 04 73 42 25 26
Mail : lagauche63ping@gmailpong.com

Service communication

Article mis à jour le 04 mars 2020