Groupe Socialiste, Radical et Républicain

Le Département : pôle d’équilibre des territoires

Les mouvements sociaux qu’a connus notre pays de même que les élections européennes ont accentué le besoin impérieux de donner à l’action publique de nouvelles priorités.

Trois revendications sont arrivées au premier plan du débat public : la justice sociale, l’équilibre territorial et l’organisation de nos institutions.

Le besoin de justice sociale exige une mobilisation contre la pauvreté et le déploiement soutenu de la solidarité entre tous. Il va falloir que l’Etat améliore les financements du RSA et des différentes allocations qui doivent venir en aide aux plus démunis. D’ores et déjà, le coût du RSA augmente et affecte le budget du Département. La solidarité est au coeur de ses missions. Il importe donc de donner à cette collectivité territoriale toute sa place pour le bon fonctionnement de notre République.

La croissance économique au cours des dernières périodes a conduit à une concentration démographique dans des métropoles et au déménagement des autres territoires avec, dans ceux-ci, la disparition concomitante des services publics. Les derniers mouvements sociaux ont d’ailleurs été alimentés par cette désertification territoriale. Il est indispensable de rééquilibrer les choses et de prendre la mesure des gaspillages et des coûts économiques, écologiques et sociaux de l’hyper urbanisation. On voit bien aussi que c’est dans la proximité, le soutien aux communes et aux EPCI, la mutualisation des efforts et donc des projets que se trouve la voie à suivre. Les trop grandes Régions ne sauraient répondre à ce besoin. C’est aux Départements que revient cette mission, il importe de mettre à jour en ce sens notre organisation territoriale.

Il y a urgence à placer le Département au coeur des démarches indispensables pour répondre à la crise que nous vivons. En effet, il y a un renversement de tendance. Face à la politique actuelle du « big is beautiful » et de l’éloignement des décideurs des besoins des territoires, il faut renforcer le rôle du Département et lui donner, notamment par une réforme de la fiscalité locale, les moyens de remplir les missions d’avenir de solidarité humaine et territoriale.

C’est pour cela que les élus départementaux se mobilisent pour l’avenir de cette collectivité de proximité et de solidarité déterminante pour la cohésion de notre société et de notre République.

Le Président : Pierre DANEL (Clermont-Fd 3)
Les élus du groupe : Claude Boilon - Catherine Cuzin (Aigueperse) - Nicole Esbelin - Bernard Sauvade (Brassac-les-Mines) - Pierre Danel (Clermont- Ferrand 3) - Jean-Yves Gouttebel - Elise Serin (Clermont-Ferrand 5) - Serge Pichot - Emilie Guedouah-Vallée (Gerzat) - Eric Gold (Maringues) - Bernadette Troquet - (Les Martres-De-Veyre) Jean-Luc Coupat - Dominique Giron (Les Monts Du Livradois) - Pierrette Daffix-Ray - Laurent Dumas (Saint-Eloy-Les-Mines) - Olivier Chambon (Thiers) - Jeanne Espinasse (Vic-Le-Comte)

Contact

Tél. : 04 73 42 23 85 

Service communication

Article mis à jour le 27 mai 2019