Prudence et optimisme(s)

Avec la crise sanitaire toujours présente, la proximité constitue un atout majeur pour maintenir le lien, l’accès aux droits et la qualité de services prodigués aux personnes, qu’il s’agisse de nos aînés, des personnes en situation de handicap, des victimes de violences intrafamiliales ou des dispositifs de protection de l’enfance.

Dans l’exercice de leurs compétences, les Départements ont adapté leur mode de fonctionnement, dans le respect des règles de sécurité et de protection, afin de maintenir leur activité, indispensable en période de crise sociale pour assurer la continuité des services publics.

A titre d’exemple, l’ouverture des collèges est assurée dans le respect des protocoles sanitaires, permettant ainsi à nos jeunes de bénéficier d’un enseignement en présence et d’éviter d’accentuer encore un peu plus le décrochage scolaire. Les personnels départementaux dans les collèges sont présents pour accompagner ce maintien de l’activité dans les meilleures conditions.

Que ce soit l’apport de moyens techniques, le développement de politiques d’aménagement du territoire et de services à la population, ou à travers leurs compétences régaliennes, les Départements trouvent des réponses pour atténuer les conséquences d’une crise sanitaire qui s’annonce déjà dramatique dans les domaines économiques et sociaux.

Prudence, car l’épidémie de Covid-19 continue de toucher notre pays et notre département ; depuis le début de la crise sanitaire, nous apprenons à vivre avec le virus. Les hôpitaux et le personnel soignant sont en tension : chacun doit être responsable et respecter les gestes barrières, se laver les mains, observer une distanciation sociale, porter un masque. L’application de ces mesures permet de ralentir la propagation du virus.

Optimisme car les campagnes de vaccination sont lancées : c’est l’occasion pour les Départements de proposer des solutions locales afin d’en accélérer l’organisation, ainsi que les communes qui en facilitent aussi la mise en oeuvre.

Optimisme car la crise a montré la réactivité des collectivités territoriales, leur capacité à intervenir en proximité. Beaucoup de secteurs économiques n’ont plus aucune activité, les secteurs culturels et associatifs sont toujours dans l’attente d’une reprise. Les Départements ont mobilisé des dispositifs d’aide d’urgence, adopté des plans exceptionnels de soutien, engagé des plans départementaux de relance.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Date de rédaction de l’article : 10/02/2021.

Le Président : Jean-Marc BOYER (Orcines)
Les élus du groupe : Valérie Prunier - Michel Sauvade (Ambert) - Eléonore Szczepaniak - Pierre Riol (Aubière) - Anne-Marie Picard - Jean-Paul Cuzin (Beaumont) - Colette Bethune - Flavien Neuvy (Cébazat) - Marie-Anne Marchis - Jean Ponsonnaille (Chamalières) - Anne-Marie Maltrait - Lionel Chauvin (Châtel-Guyon) - Bertrand Barraud (Issoire) - Martine Bony - Jean-Marc Boyer (Orcines) - Stéphanie Flori-Dutour - Jean-Philippe Perret (Riom) - Audrey Manuby - Lionel Muller (Saint-Ours-les-Roches).

Contact

Mail : groupeURping@puy-de-domepong.frOuvre une fenêtre pour envoyer un mail
Tél. : 04 73 42 23 75
www.uniondesrepublicains.orgOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

Service communication

Article mis à jour le 01 mars 2021