La veille sanitaire : un enjeu de sécurité publique

Le Code rural et de la pêche maritime dispose que les Départements participent, au titre de leurs politiques publiques et par l’intermédiaire des laboratoires d’analyses départementaux, à la prévention, la surveillance et la lutte contre les dangers sanitaires de nature à porter atteinte à la santé des animaux, des végétaux, à la sécurité sanitaire des aliments et à la lutte contre les maladies d’origine animale ou végétale transmissibles à l’homme.

Les laboratoires départementaux d’analyses visent à satisfaire et à conduire les politiques en matière :

- de sécurité sanitaire à travers le suivi de la santé des animaux d’élevage ;
- d’hygiène alimentaire pour les professionnels de la restauration, et notamment pour les collectivités (écoles, collèges) ;
- de suivi de la qualité sanitaire et environnementale de l’eau.

En 2016, les laboratoires vétérinaires et biologiques du Cantal, de la Loire, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme décident de mutualiser leurs moyens et créent Terana, avec la présence de sites de proximité sur chaque département.

Cette mutualisation permet de disposer d’un laboratoire public interdépartemental compétent, réactif et impartial dans l’exercice de ses missions.

En 2018, 226 577 échantillons dans les domaines cités ci-dessus ont été analysés, et on dénombre pas moins de 10 000 usagers pour Terana Puy-de-Dôme.

Les différentes prestations assurent ainsi un service public de veille sanitaire :
◗ en matière d’hygiène alimentaire, avec le contrôle de la qualité des productions alimentaires, la mise en place de protocoles d'hygiène et l'élaboration de menus équilibrés ;
◗ en matière de santé animale avec la surveillance de la santé des animaux d'élevage afin d'assurer des productions animales saines au consommateur ;
◗ en matière d’environnement avec la prévention et le contrôle des pollutions de l'eau du département, et auprès des collectivités en chimie des eaux usées.

Le laboratoire Terana propose également de nombreuses formations pour les professionnels de l’alimentation et développe ses activités en fonction de la demande des utilisateurs, comme par exemple pour la santé animale, avec le dépistage de la BVD (maladie infectieuse des bovins) sur les boucles auriculaires des veaux.

Le laboratoire Terana est un service du Conseil départemental du Puyde- Dôme qui s’inscrit dans la compétence de veille épidémiologique et de santé publique, un service de pointe pour veiller à la qualité de vie de tous.

Le Président : Jean-Marc BOYER (Orcines)
Les élus du groupe : Valérie Prunier - Michel Sauvade (Ambert) - Eléonore Szczepaniak - Pierre Riol (Aubière) - Anne-Marie Picard - Jean-Paul Cuzin (Beaumont) - Colette Bethune - Flavien Neuvy (Cébazat) - Marie-Anne Marchis - Jean Ponsonnaille (Chamalières) - Anne-Marie Maltrait - Lionel Chauvin (Châtel-Guyon) - Bertrand Barraud (Issoire) - Martine Bony - Jean-Marc Boyer (Orcines) - Stéphanie Flori-Dutour - Jean-Philippe Perret (Riom) - Audrey Manuby - Lionel Muller (Saint-Ours-les-Roches).

Service communication

Article mis à jour le 27 août 2019