Sommaire

2022

SINTUREL

Donner à voir ce que l’on ne voit pas. Telle est la mission du photographe Frédéric Sinturel, qui porte sur le monde un regard atypique. Avec sa série Puy-de-Nature, il vous invitait à la contemplation et à la rêverie. Au cœur du parc Bargoin, 18 photographies, réalisées de nuit, repoussaient les frontières de l’invisible et présentaient la nature comme vous ne l’avez jamais vue. 

Pour l’occasion, cet amoureux de la nature a réalisé une série de photos inédites d’arbres du parc Bargoin à Chamalières. 18 clichés grands formats — sans filtres ni retouches — se sont mêlés aux arbres centenaires et ont dévoilé la nature sous un angle nouveau.

Frédéric Sinturel est auteur-photographe depuis plus de 30 ans. Son style particulier bouleverse les notions d’espace-temps et les codes de la photographie traditionnelle. Ses clichés de nuit interpellent le spectateur. Lorsque le soleil laisse place à l’obscurité, la nature devient mystérieuse et dévoile les lumières secrètes de l’univers. Avec son appareil photo, cet artiste singulier réinvente ce que nous connaissons mais ne voyons pas !

Skate & Art

Skate & Art c’est la rencontre, le mélange, la fusion des arts de la rue. Skate, graff, breaking, tag… L’imaginaire n’a pas de limites !
Une exposition novatrice qui a plongé le spectateur dans une expérience immersive originale.

Huit artistes puydômois (Cofee, Keymi, Lâm, Motte, Nokat, Emilie Vasset, Antony Squizzato et le collectif End to End) ont réussi le pari fou de transformer ce médium de bois brut en toile vierge. Quand la richesse de l’art urbain rencontre le skate, cela donne naissance à huit triptyques colorés et majestueux aux courbes uniques. Affranchis de toutes contraintes artistiques, nos artistes ont laissé libre cours à l’imagination pour exprimer leur vision de la ville. Les skates peuvent être abordés comme un ensemble,ou comme une série thématique. Chaque artiste y impose son style, son univers.

Également présentées, des photographies de planches de skates, issues de l’exposition Spraying board : 11 quadriptyques peints par Bambi, Chufy ou encore Wenc, grands noms de la scène graff lyonnaise, et photographiés par Lionel Rault.

Skate & Art a aussi été l’occasion de mettre l’accent sur les disciplines additionnelles des Jeux Olympiques 2024, sous l’éclairage des arts plastiques. Des tableaux de Lucie Llong et des photographies de Jodie Way illustrent cette thématique en mettant en lumière la beauté du geste sportif.

Exposition organisée dans le cadre du Label Terre de jeux 2024.

Ø  Aujourd’hui en version itinérante allégée puis insérer le lien de la page en itinérance.

 

 

Être né quelque part

L’exposition Être né quelque part installée au Parc Bargoin emmenait les visiteurs à la rencontre des enfants du monde, sous l’objectif de Claude Poulet, photographe baroudeur, mis en lumière par le Département du Puy-de-Dôme.

Comment, sur les cinq continents, les enfants vivent-ils l’école, les jeux, le travail, les fêtes et les traditions ? Quand d’autres sont parfois confrontés à l’exil… Ces moments de la vie quotidienne capturés au hasard des expéditions de l’artiste nous disent la force et la vulnérabilité de l’enfance. Des instantanés à la saveur multiculturelle où l’on comprend tout le sens d’être né quelque part. Ses images puissantes captent des instants fugaces, des expressions universelles.

Les 15 photographies choisies pour être exposées constituent de véritables fenêtres sur le monde. À travers ses clichés, Claude Poulet propose un authentique miroir de la vie de ces enfants du monde, racontant leur courage, leur labeur, leur gaité, mais aussi leur fragilité. Une série de portraits intimes qui font écho aux droits des enfants dans le monde. L’exposition Être né quelque part reflète l’essence de l’enfance, sans retouches, ni filtres, seulement la réalité.

Danseurs & Toiles

En début d'année, le Hall René-Cassin a accueilli un collectif d’artistes qui s’empare, depuis plusieurs années, d’une thématique présentée au Festival international du court métrage.
Le double thème de l’année 2022 était la danse et le cinéma, deux arts qui ont pour point commun le mouvement des corps. Près d’une quarantaine de plasticiens, peintres, illustrateurs, sculpteurs, photographes, créateurs en tout genre du Puy-de-Dôme ont accepté d’entrer dans la danse.
" Black Sawn ", " Flash dance ", " Les chaussons rouges ", " Chantons sous la pluie ", " Le petit bal ", etc. les inspirations étaient nombreuses et les artistes ont revisité leur vision de ces célèbres films avec réalisme ou humour décalé.

 

 

Un train peut en cacher un autre

Le Panoramique des Dômes fête ses 10 ans ! À cette occasion, le Département et TC Dôme vous invitent à découvrir l'exposition " Un train peut en cacher un autre ", qui revient sur l’histoire de la montée au puy de Dôme.

2021

1871-2021 : l’Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand fête ses 150 ans

L’année 2021 a marqué les 150 ans de la signature du décret donnant naissance à l’Observatoire du sommet du puy de Dôme !
Pour commémorer cet anniversaire, l’Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand (OPGC) et ses partenaires ont proposé une exposition dévoilant une série de clichés du photographe Vincent Moncorgé, réalisées durant sa résidence d’artiste en immersion à l’OPGC entre janvier et octobre 2021. Des instruments scientifiques mettant en lumière l’évolution des instruments la fin du XIXe siècle à nos jours ont complété l’exposition.

Plaisirs sucrés du parc

Le Département s'engage chaque jour en faveur d'une agriculture de qualité, véritable atout pour notre qualité de vie mais aussi l'attractivité de notre territoire. Il s'est associé à l’association Puy Confit avec la conviction que notre patrimoine artisanal est une clé pour cultiver un goût prononcé pour les productions locales et valoriser le travail de nos agriculteurs en même temps que l'héritage de nos aïeux.
Amateurs de botanique et de sucreries, nous vous proposerons de découvrir cet été au fil de votre promenade, l’exposition Plaisirs sucrés du parc. La balade débute par un retour sur l'histoire du sucre et de la confiserie, longtemps réservés à un usage médical, puis se poursuit par une série de portraits consacrés aux différentes plantes et arbres à bonbons. Un « bonbonnier » a également été spécialement aménagé au cœur du parc pour découvrir des plantes utilisées dans la fabrication des bonbons.

Immersion

Le point de départ de ce projet est une enquête artistique, en immersion, initiée par le Département et menée à l’été 2019 par deux artistes (Sophie Berger, créatrice son et Guillaume Reynard, illustrateur) sur les bords du Lac Servières. Ce travail de terrain a donné lieu à une exposition présentant les 23 espaces naturels sensibles (ENS) du Département du Puy-de-Dôme.
Le lac Servières (exemple remarquable d’ENS) fait l’objet d’une attention particulière au cœur de cette exposition.
Quatre modules scénographiés, permettront au visiteur, par le biais d’un traitement sensible et humoristique par le dessin et le son, d’investir le champ de la réflexion sur nos usages personnels et notre impact sur les espaces naturels sensibles tout en étant plongé au cœur d’une expérience artistique immersive.

Fantaisies végétales

Photographies

Les 12 portraits végétaux présentés au cœur du parc Bargoin ont été conçus par un groupe d’adultes en parcours d’insertion de la Maison des solidarités de Billom et de la Régie de territoire des 2 Rives ainsi que deux classes de 5e du collège du Beffroi de Billom. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre du projet d’éducation artistique et culturel (EAC) de territoire Si t’es jardin porté par Billom Communauté*.

Emmenés par les plasticiennes Claudia Urrutia et Marjolaine Werckmann, les participants ont réalisé les compositions ayant servi aux portraits en utilisant différents matériaux naturels : branches, herbes, minéraux… Ils ont ensuite posé sous l’objectif de la photographe Marielsa Niels pour immortaliser ces œuvres éphémères.

* Financé par la Drac, la Région et le Département.

De nombreuses actions de médiation en direction des familles et usagers des services sociaux ont été mises en place dans le cadre de cette exposition.

Figures de nature revient sur les créations artistiques des salariés de chantiers d’insertion de l’agglomération clermontoise.

Celle-ci sera en circulation dans les Maisons des Solidarités à l’automne prochain.

L'être est Etre

Sculptures de Laurent Sarpédon

La matière, Laurent Sarpédon la travaille depuis plus de 20 ans, façonnant des œuvres puissantes. Bois, fer, basalte, pierre de Volvic, serpentine… pierres brutes ou polies révèlent ainsi tout leur caractère et leur éclat.

le titre de cette nouvelle exposition est très shakespearien. Si le travail de Laurent Sarpédon est toujours sensuel dans son approche de la matière, sa démarche est aujourd’hui plus philosophique.

Dans ses nouvelles compositions d’acier et de pierre, Laurent Sarpédon étire la matière comme l’inox, affine la pierre comme le basalte, jusqu’à obtenir une finesse des éléments à la limite de la rupture. Son but ? Aller vers une plus grande légèreté où les volumes sont suspendus et semblent bouger, voler…

Interview de l'artiste

Coulisses du montage de l'expo

Découvrez les coulisses du montage et les premières images de l'expo ainsi que les impressions des visiteurs.

Making Of

Making of de l'exposition de Laurent Sarpedon, sculpteur plasticien Du 19 mai au 26 juin 2021 dans le hall René Cassin à l'Hotêl du Département.

Gourmandises en fête

Peinture de Benoit-Basset

Parfois facétieuses, souvent espiègles, les œuvres de Benoit-Basset offrent un univers ludique et festif. Elle ne peint ni paysages, ni natures mortes, mais présente des scènes de la vie sociale, que son œil d’artiste observe avec ironie, parfois avec sévérité, le plus souvent avec tendresse et amour. Les personnages de cette coloriste hors pair flottent sur un fond noir, les isolant de toute référence chronologique et géographique. L’univers baroque de Benoit-Basset peut parfois être déstabilisant. Il ne laisse jamais indifférent !

Cette exposition, initialement prévue en décembre 2020, a été reportée et installée début janvier 2021. Hélas, elle n’a pu ouvrir au public sur décisions gouvernementales liées à l'épidémie de la Covid-19.

C’est pourquoi le Département a proposé une visite virtuelle de cette superbe exposition.

Visite virtuelle privée

2020

La Terre depuis l'Espace

Photographies de Thomas Pesquet

Exposition présentée par InfiniSciences

Parmi plus de 5 000 photos prises par Thomas Pesquet lors de sa mission dans l’espace en 2017 à bord de la Station Spatiale Internationale, dix photos ont été sélectionnées pour leur intérêt scientifique spécifique, mettant en avant le réchauffement climatique ou encore l’empreinte de l’homme sur la planète Terre.

L’exposition étant conçue sous une forme circulaire, les clichés suivent le parcours de l’ISS.

Réalisée avec le concours de l’Agence Spatiale Européenne, cette exposition interactive - coproduite par le Conseil départemental du Puy-de-Dôme - poursuit sa route en France.

Pour connaître les lieux et dates d'exposition consultez le site www.laterredepuislespace.net/le-calendrier

Arborescences grandeur nature

Photographies d'Olivier Muhlhoff

Olivier Mühlhoff est souvent qualifié de « photographe impressionniste ». Par un procédé technique original, il superpose informatiquement ses multiples prises de vue pour retranscrire toute la fugacité de nos souvenirs… Tels des tableaux d’artiste peintre, 18 photographies imprimées sur des toiles de 2m. par 3m. plongent le spectateur dans un parc peuplé d’arbres colorés et poétiques.

Les peintres de l’Ecole de Murol(s)

Une exposition créée à l’occasion des 20 ans du Musée de l’École des Peintres de Murol(s). 33 tableaux d’artistes qui ont fait vivre l’École de Murol(s) entre 1910 et 1935 : l’abbé Léon Boudal, le rassembleur Victor Charreton, le chef de file Wladimir de Terlikowski qui attira de nombreux artistes étrangers, ou encore Mario Pérouse, peintre auvergnat très fidèle à cette école et bien d’autres…

2019

Roulez jeunesse

43 illustrateurs d’ici et d’ailleurs

Cette exposition témoigne de la grande richesse et de la diversité de l’illustration jeunesse. Chaque planche originale peut s’apprécier seule, comme une véritable œuvre d’art. 70 planches originales pour changer son regard sur la littérature jeunesse en général. En partenariat avec les éditeurs locaux et la Médiathèque du Cantal.

La belle histoire de la Chaîne des Puys - faille de Limagne inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco

Aquarelles d’Alain Bouldouyre

85 aquarelles de ce carnettiste nous racontent l’histoire de la Chaîne des Puys. Alain Bouldouyre s’est laissé emporter par cette inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO, et a redécouvert ce site exceptionnel, dont il n’avait gardé qu’un souvenir d’enfance. Un ouvrage éponyme est né de sa rencontre avec Yves Michelin, professeur géographe et fin connaisseur du site.

365 : un an, un homme, un stylo, un dessin par jour

Dessins de Jacques Moiroud

Jacques Moiroud, artiste dessinateur et graveur, s’est lancé - de juin 2017 à juillet 2018 - le pari fou de dessiner chaque jour un objet différent et ce, avec une économie de moyens : un stylo-plume (une seule couleur le bleu pétrole) et une feuille (feuille blanche au format A4). Jacques Moiroud nous offre un rendu des textures époustouflant.

La Mongolie contemporaine

Photographies de Pierre Reinhard / Parc Bargoin

Cet ancien photographe de mode et de publicité, s’adonne au reportage depuis une vingtaine d’années. Quand il n’est pas à Maringues, il parcourt le monde 10 été durant, il s’est envolé pour la République de Mongolie au côté de la mission Archéologique Française en Mongolie et a exposé une vingtaine de prises de vue très significatives à ses yeux, qu’il appelle « cartes-postales mentales ».

Contact

Service Territoires et Actions Culturelles
Corinne Defabiani
Tél : 04 73 42 35 50

Direction Culture

Article mis à jour le 27 décembre 2022