Sommaire

Exposition itinérante

Le sport collectif

« Les meilleurs de tous les sports sont ceux qui,

non seulement font travailler le corps,

mais sont de nature à amuser »

Claude Galien

Depuis l’Antiquité, les sports collectifs occupent une place prépondérante dans nos sociétés. Si leur apparition est lointaine, leur popularisation est pourtant plutôt récente.

L’haspartum, ancêtre du rugby, est considéré comme le premier sport collectif et apparait au Vème siècle après Jésus-Christ. Au départ, ces sports sont surtout autant de prétextes à la confrontation : les coups et accidents étaient nombreux !

D’abord en Angleterre puis en France, tous les sports collectifs sont proscrits, non pas parce qu’ils étaient trop dangereux mais parce qu’ils détournaient la jeunesse du tir à l’arc, et donc de la guerre. Difficile d’imaginer que ces sports aient pu être interdits quand on voit l’engouement qu’ils suscitent aujourd’hui !

Ils restent bannis jusqu’en 1845 en Angleterre tandis que le football se développe dans les campagnes françaises. C’est surtout au XVIIIème siècle que les règles du « rugby-football » commencent à être définies et que ces deux sports se popularisent avant de se différencier.

Le basket, inventé en 1891 par un professeur américain, a très vite beaucoup de succès dans le monde entier ! « Un vocabulaire, une mode et un style joyeux et spectaculaire » : toute une culture se développe. En 1895, le volley-ball vient concurrencer le basket. Il est créé à l’origine pour les hommes d’affaires qui souhaitent pratiquer une activité physique qui ne nécessite pas d’entrer en contact avec ses adversaires et qui limite les blessures. En 1915, c’est le handball qui se développe en Allemagne. Les règles du handball tel qu’on le connait aujourd’hui s’officialisent en 1935.

Aujourd’hui, le sport collectif est un facteur de cohésion sociale et ravive les sentiments nationalistes. Il est cependant soumis à une médiatisation très forte et est devenu un véritable enjeu financier...

Exposition produite par Bodoni

12 panneaux :

  1. La soule, un ancêtre commun
  2. Les jeux de balle interdits
  3. Le retour de la balle
  4. Le rugby
  5. Le rugby
  6. Le football
  7. Le football
  8. Le football
  9. Le basket
  10. Le basket
  11. Le hand et volley-ball
  12. Images d’aujourd’hui

Descriptif technique
12 panneaux bâche souple avec œillets
• Dimensions : H.104 X L.70 cm
• L'usage du scotch double face est absolument interdit
• Emballage : tube ? 16 cm, H. 90 cm
• Poids total : 8 kg env.
• Surface nécessaire : 18 mètres linéaires
• Temps de montage : 1 h
• Transport : véhicule de loisirs

Valeurs d’assurance
• Valeur tube + sac de transport : 100 €
Valeur globale à assurer : 1264 

Pré-reservation

Vous pouvez grace à ce formulaire pré-réserver cette exposition. Nous vous contacterons ensuite par email pour finaliser la réservation.

Période souhaitée
Contact

Je désire m'inscrire à la Newsletter

* Ces champs sont obligatoires

La réservation définitive ne pourra se faire que lors du contact téléphonique.

Dans la thématique Litterature

Ah ! l'Amour
Album de jeunesse pour construire l'égalité
Compartiment lecteurs
Conter les mille et une nuits
Contexte nuit
Des albums jeunesse pour construire l'égalité
Du pays au paysage
Ecrivains ou voyageurs
Georges Sand
Hugo Pratt
Il était une fois la littérature russe
Il était une fois les livres
Jardins secrets, jardins publics
Jeunesse non sexiste
L'écho de ma langue
La bande dessinée
Le détective sort ses griffes
Le polar Européen
Les grands moments du roman américain
Les livres, c'est bon pour les bébés
Les mangas
Les mots de la gourmandise
Poésie française à travers les siècles
Pour une littérature jeunesse non sexiste
Romans policiers du monde
Science-fiction
Un pas de trop à travers l'apparence

Dans la thématique Sport

Jeux Olympiques
La danse contemporaine en questions

Direction générale de l'Aménagement et du Territoire

Article mis à jour le 17 septembre 2018