Pour garantir la sécurité des usagers, les 3 300 ouvrages d’art (ponts et murs de soutènement) du réseau départemental font l’objet d’une surveillance et d’un entretien rigoureux.

Sommaire

Gestion du patrimoine ouvrages d’art

Passage répété des véhicules, intempéries, infiltrations, usure des matériaux… Les ponts et murs de soutènement du réseau départemental sont exposés à de nombreuses contraintes.

Pour garantir une sécurité optimale aux usagers, les services des routes du Conseil départemental les inspectent régulièrement. Environ 650 visites approfondies sont programmées chaque année.

La fréquence de ces inspections peut varier de 6 ans pour les ouvrages en bon état à quelques mois pour ceux présentant des désordres. Un référencement méthodique de l’ensemble de ce patrimoine a été établi avec, pour chaque ouvrage, ses caractéristiques et l’historique de ses inspections, études et travaux.

En plus des visites périodiques, une surveillance constante est exercée par les agents des 57 centres d’intervention du Département qui connaissent chaque pont et mur de leur territoire et traitent ou signalent le moindre dysfonctionnement.

Financement

En 2018, le Département a consacré un budget de 3 M€ pour entretenir et réparer les ouvrages d’art et de 185 000 € pour réaliser les études et les inspections spécifiques.

Contact

Service des ouvrages d’art
Vincent Tixier
Tél. : 04 73 42 12 91

Service communication

Article mis à jour le 16 janvier 2019