Développer l’offre de soins dans le Puy-de-Dôme

Face à la baisse du nombre de praticiens, le Département agit pour développer l’offre de soins dans les territoires.

Sommaire

" Même si notre département n’est pas le plus touché en France, la situation devient toutefois préoccupante avec une moyenne de 9,3 médecins pour 10 000 habitants (et de fortes variations en fonction des territoires) ainsi que de nombreux praticiens proches de la retraite.

Si la problématique de la démographie médicale est un enjeu national qui relève prioritairement de la responsabilité de l’Etat et de l’Agence Régionale de Santé, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme, en tant que garant des solidarités territoriales, a la volonté de vous apporter des solutions concrètes, de proximité et rapidement opérationnelles. "

Jean-Yves GOUTTEBEL
Président du Conseil départemental
Vice-Président de l’Assemblée des Départements de France

Démographie médicale

La démographie médicale dans le Puy-de-Dôme (mars 2020)

611 Médecin libéraux

pour une population totale de 653 000 habitants. Parmi eux, 274 ont plus de 55 ans.

11 Centres hospitaliers

dont deux spécialisés : la clinique du Grand-Pré à Durtol et le centre Jean-Perrin à Clermont- Ferrand.

Trajectoires Puy-de-Dôme

Un dispositif inédit et solidaire

Intitulé Trajectoires Puy-de-Dôme, ce dispositif est un plan d’actions ambitieux en trois axes avec notamment la création d’un centre de santé départemental.

Un comité de pilotage réunissant, entre autres, le Conseil départemental, l’Agence régionale de santé, l’Ordre des médecins, l’Assurance Maladie travaille et les élus locaux sur ce sujet.

Celui-ci s’articule autour de trois axes majeurs :

1er axe

Création d'un centre de santé Départemental

Le Conseil départemental va créer un centre de santé multi-sites qui sera adossé au dispensaire Emile-Roux. Composé de médecins salariés par le Conseil départemental, il sera ouvert à tous les publics et centré sur les soins de première nécessité.
Les médecins seront assistés par des personnels administratifs pour pouvoir se concentrer sur leurs patients. Ils commenceront leurs consultations dès cet automne, tout d’abord sur les territoires des Combrailles et du Livradois-Forez et, à partir de 2021, sur le bassin de Thiernois ainsi que dans un quartier de Clermont-Ferrand classé politique de la ville.
Le futur établissement ne sera implanté que là où la carence est avérée. Le principe étant de ne pas entrer en concurrence avec les praticiens libéraux. Pour plus de souplesse, ces nouveaux médecins recevront les patients dans les salles de consultations déjà existantes des Maisons des solidarités ou celles pouvant être mises à disposition par les communautés de communes. Cette offre publique médicale pourra s’effacer si un projet d’installation privé voit le jour sur le territoire qu’elle dessert.

2e axe

Lancement d'une campagne d'attractivité

Une campagne de promotion démarre auprès des professionnels de santé, en particulier les jeunes médecins et les internes à l’échelle nationale. Objectif : inciter les médecins à s’installer dans les territoires du Puy-de-Dôme en mettant en avant ses atouts en matière de qualité de vie, d’environnement, d’accessibilité, d’animations culturelles… Tout sera fait pour leur donner envie de venir vivre et pratiquer la médecine autrement, ici, chez nous.

Vivre et pratiquer la médecine autrement

3e axe

Aide financière à l'installation

Le Département aidera financièrement les médecins libéraux qui souhaitent s’installer dans les territoires les plus touchés par le manque de professionnels de santé. Cette aide viendra compléter les dispositifs existants et concernera l’achat de logiciels spécifiques, de matériel médical ou encore l’adaptation des locaux.

Campagne de recrutement

Les aspirations des médecins évoluent : recherche d’un équilibre entre vie personnelle et professionnelle, besoin de ne pas être isolé… L’attractivité d’un territoire passe par la possibilité d’y accomplir ce projet de vie. Le Département l’a bien compris en proposant un dispositif moderne et performant : Trajectoires Puy-de-Dôme. Un nom qui véhicule l’idée d’un territoire en mouvement et de nouvelles perspectives possibles pour les médecins.

Avec Trajectoires Puy-de-Dôme, le Département offre un cap, une vision, une installation plus sereine dans ce « chemin de vie ». Le médecin est épaulé et trouve ainsi l’opportunité de vivre et d’exercer la médecine autrement, dans un contexte propice à son épanouissement, aussi bien professionnel que personnel. Bref, la possibilité de suivre de nouvelles trajectoires…

Contact

Pôle social et solidarités
Isabelle TERRASSE
Isabelle.terrasseping@puy-de-domepong.frOuvre une fenêtre pour envoyer un mail

Service communication

Article mis à jour le 01 octobre 2020