En collaboration avec les services de la PMIOuvre un lien interne dans la fenêtre en cours, vous trouverez ici tous les conseils utiles pour assurer la protection des enfants dans le Puy-de-Dôme.

Sommaire

Niveau 3 "Alerte Canicule"

Nous sommes en niveau 2 "Avertissement Chaleur" depuis le 1er juillet matin.

Pour rappel : la veille saisonnière s'étend du 1er juin au 15 septembre

Les 4 niveaux retenus par le plan canicule :

« Niveau 1 - veille saisonnière » (carte météo de vigilance verte) est activé chaque année du 1er juin au 15 septembre ;

« Niveau 2 - avertissement chaleur » (carte météo de vigilance jaune) permet, si la situation le justifie, la mise en œuvre de mesures graduées et la préparation à une montée en charge des mesures de gestion par les Agences Régionales de Santé (ARS) ;

« Niveau 3 - alerte canicule » (carte météo de vigilance orange) est déclenché par le préfet de département. Il correspond à la mise en place de différentes mesures mises en œuvre par les préfectures et les collectivités territoriales, notamment par l’intermédiaire du portail ORSEC ;

« Niveau 4 - mobilisation maximale » (carte météo de vigilance rouge) est déclenché au niveau national par le Premier ministre, en cas de canicule intense et étendue sur une large partie du territoire associée à des phénomènes dépassant le champ sanitaire.

Pour en savoir plus n'hésitez pas à consulter le site du ministère des Solidarités et de la SantéOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

Recommandations relatives à la canicule émises par la Direction Générale de la Cohésion Sociale

Lire les Recommandations

L’épisode caniculaire que traverse la France impose aux professionnel.le.s de l’accueil individuel et collectif des jeunes enfants des mesures permettant de garantir le bien-être et la sécurité des enfants accueillis.

La chaleur expose rapidement les nourrissons et les jeunes enfants à une déshydratation qui peut être redoutable. Ces enfants ne peuvent pas non plus accéder sans aide extérieure à des apports hydriques adaptés. Les enfants de moins d'un an doivent être particulièrement surveillés et des mesures préventives sont indispensables.

Sont concernés les établissements et services d’accueil des enfants de moins de six ans, les centres maternels, les accueils collectifs de mineurs (avec ou sans hébergement).

Voici quelques recommandations à suivre :

- Les lieux et les activités adaptés en période de forte chale
- Les professionnel.le.s de modes d’accueil du jeune enfant sont invité.e.s à prévoir, si possible, l’aménagement spécifique d’une pièce plus fraîche et à vérifier que les dispositifs et les matériels adaptés à la situation (stores, volets, ventilateurs, systèmes de rafraîchissement, réfrigérateur, congélateur…) fonctionnent correctement.

  • Pour éviter que la chaleur ne pénètre dans les lieux d’accueil, assurez-vous de fermer les volets, les stores ou les rideaux
  • pour isoler la pièce des rayons du soleil, tout en veillant à la bonne aération.
  • Selon les établissements, l’espace sommeil peut être ponctuellement déplacé vers une salle plus ombragée.
  • Il est fortement conseillé de ne pas sortir les enfants pendant les heures les plus chaudes de la journée, entre 13 h et 17 h
  • Limitez au maximum les efforts physiques et les activités à l’extérieur. La chaleur demande des efforts supplémentaires au corps, notamment au cœur.
  • Proposer des jeux calmes, des jeux d'eau, et des activités aquatiques pour les plus grands, en prenant bien garde de surveiller les enfants.
  • Les ventilateurs doivent être placés sur un meuble ou une tablette hors de portée des enfants.

Comment rafraîchir et hydrater les enfants

  • Les enfants peuvent être rafraîchis par des linges mouillés ou des brumisations. Leur peau peut être mouillée plusieurs fois dans la journée.
  • Proposer régulièrement à boire aux enfants : des boissons fraîches mais non glacées, régulièrement et par petites quantités, même en l'absence de soif.
  • Privilégier l'eau nature ou éventuellement un soluté de réhydratation par voie orale (SRO)
  • Proposer des gants de toilette humides aux enfants pour leur permettre de s’humidifier
  • Les enfants peuvent rester en couche toute la journée ou en maillot de bain, en intérieur.
  • Il est possible de couvrir les tapis en plastique de draps housses en coton.
  • Pour les activités extérieures, il est préférable de favoriser le port de chapeaux et de vêtements en coton fin, manches et jambes longues.

Un enfant exposé au soleil doit disposer d’une protection adaptée.

  • Privilégier les draps d’été en coton pour les lits des enfants.

Consommation de produits à base de lait cru: risques et précautions à prendre

Les autorités sanitaires recommandent aux populations fragiles de ne pas consommer de lait cru ni de fromages au lait cru. Ces préconisations concernent :

  • les jeunes enfants, et particulièrement ceux de moins de 5 ans ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes immunodéprimées, c'est-à-dire les personnes déjà malades, très fatiguées voire hospitalisées.

Les enfants de moins de cinq ans ne doivent pas consommer de fromage au lait cru, ni de lait cru. Au-delà, le risque existe toujours mais il est décroissant, les enfants sont quand même mieux protégés au-delà de cinq ans.

Pile bouton, un risque grave pour les enfants

De nombreux objets contiennent des piles de petite taille, appelées piles bouton.

L’ingestion d’une pile-bouton représente un risque grave qui peut être mortel. Elle peut être responsable d’un étouffement, mais également de complications très graves (perforation, hémorragie…).

Ces accidents touchent majoritairement les nourrissons et les enfants de moins de 5 ans.

Téléchargez le document du ministère des Solidarités et de la Santé.Ouvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

L'accompagnement gratuit de la PMI

Médecins et puéricultrices de la PMI sont à votre disposition pour :

  • Vous renseigner par téléphone.
  • Echanges dans le cadre de leurs permanences médico-sociales.
  • Rencontrer au sein des consultations de nourrissons.
  • Se déplacer à votre domicile en cas de besoin.

Enfant en danger = signalement

Alerter, c’est protéger un enfant en danger ou risquant de l’être.

La prise en compte des besoins fondamentaux des enfants en matière d’éducation, de santé et de sécurité relève en premier lieu de leurs parents. Cependant, s’ils ne sont pas en mesure de garantir cette protection, les pouvoirs publics ont la responsabilité d’intervenir. À cette fin, le Conseil départemental a créé en février 2007 une cellule de recueil des informations préoccupantes. Elle a pour mission de centraliser l’ensemble des informations préoccupantes et de veiller à leur traitement dans les meilleurs délais.

Aide sociale à l'enfance du Puy-de-Dôme

Cellule de recueil des informations préoccupantes
24 rue Saint Esprit 63033 CLERMONT-FERRAND Cedex 1
Tél : 04 73 42 20 50
mail : CRIP63ping@puy-de-domepong.frOuvre une fenêtre pour envoyer un mail

Service National d’Accueil Téléphonique pour l’Enfance en Danger (SNATED)

Numéro vert national (accessible 24h/24): 119

Assistant(e) familial(e)

Vous souhaitez mettre votre temps au service d'un enfant ?

Système d'information de l'Action Sociale

Article mis à jour le 01 juillet 2019