Innover pour répondre aux citoyens

Dans un contexte d’évolution sociale, économique, technologique, pour répondre aux  citoyens de plus en plus exigeants, il est indispensable d’opérer de profonds changements dans la manière de penser les services au public. Être au plus prêt des territoires et co-construire avec les usagers, c'est toute l'ambition de la "Mission Labo".

Sommaire

Constats

Les attentes des citoyens

Les attentes des citoyens évoluent : ils attendent plus de réactivité, de proximité, de simplicité, et ils souhaitent être écoutés. Parallèlement, certains ne peuvent plus agir en tant que citoyens, parce qu’en totale rupture avec le collectif et la société en général.

Impact de la mobilité

La mobilité a un impact très fort sur la façon de vivre, d’habiter un territoire, elle crée de nouvelles interactions dont les milieux ruraux ou périurbains doivent tenir compte pour équilibrer les services.

La tendance du retour au local

Dans le même temps, on constate un nécessaire retour au local, aux circuits courts.

Les usages numériques

Les cultures numériques qui bouleversent profondément le rapport au monde, aux autres, à la hiérarchie. Elles font émerger des modèles collaboratifs, une culture du partage, une logique de réseau. Elles favorisent l’émergence de nouveaux lieux où s’incarnent ces pratiques collaboratives - « tiers lieux »- où l’on partage, où l’on crée, où l’on s’implique, en tant qu’individu dans un collectif.

Nouveaux métiers, nouvelles compétences

Coté professionnels également, l’évolution rapide des métiers, de tous les métiers, nécessite d’aller vers de nouvelles compétences, de nouvelles façons d’imaginer les services et repose cette question centrale à tous les services publics : comment répondre aux attentes et mieux comprendre les pratiques de la population ?

Nos objectifs

Ces différents constats ont amené le département à missionner une équipe « labo » au sein de la direction culture.
Objectif :

  • ouvrir davantage le champ de l’expérimentation,
  • hybrider la culture avec les autres politiques départementales
  • et recentrer les actions départementales sur les attentes et besoins des utilisateurs.

Par ailleurs, l’approche sensible, esthétique, artistique dans les projets, quelle que soit leur nature, ou dans la manière d’appréhender un territoire, trouve plus que jamais du sens aujourd’hui pour inciter professionnels et habitants à imaginer autrement leur quotidien et les services dont ils souhaitent bénéficier.
La question du savoir et de la connaissance est également primordiale afin de permettre à tous de comprendre et anticiper, de restaurer le débat citoyen.

C’est en suivant une logique de co-conception que l’action publique pourra se réinventer.

Expérience terrain

Contact

Aude Van Haeringen
Directrice adjoint DADCT
Aude.VANHAERINGEN@puy-de-dome.fr
04 73 42 25 01

Direction générale de l'Aménagement et du Territoire

Article mis à jour le 17 septembre 2018