Septembre - Octobre 2020

Retrouvez tous les mois, sur cette page, l'expression de vos élus aux travers de la tribune des groupes politiques.

Groupes politiques

Il existe quatre groupes politiques au sein de l'Assemblée :

  • Le groupe Socialiste, Radical et Républicain
  • Le groupe Union des Républicains
  • Le groupe La Gauche 63
  • Le groupe Socialistes et apparentés 63

Chacun d'entre eux dispose de salles de réunion et d'un secrétariat, afin d'assurer des permanences et de recevoir les citoyens.

Groupe Socialiste, Radical et Républicain

Un budget de relance pour une rentrée solidaire

L’heure de la rentrée a sonné pour les quelque 30 000 collégiens puydômois, à qui nous souhaitons beaucoup de réussite !

Une rentrée particulière, néanmoins, avec la crise sanitaire que nous traversons depuis le printemps. La période de confinement, qui a imposé l’enseignement à distance pour le plus grand nombre des élèves, a souligné les difficultés qui existent aussi bien par le manque d’équipements informatiques pour certains d’entre eux que de maîtrise de leur espace numérique de travail (ENT). C’est pourquoi, le Département a décidé lors de sa dernière assemblée de renforcer le numérique éducatif. Afin de mieux cerner les besoins et mieux accompagner les collégiens, nous avons demandé à inclure dans l’enquête de rentrée ce type de renseignements. Une enveloppe de 100 000 € a d’ailleurs été votée pour palier ces besoins et réduire les injustices.

Lors de cette session du début de l’été, l’Assemblée départementale a adopté son budget 2020. Un budget tenant compte de l’impact de la crise sanitaire pour les finances départementales et résolument engagé en faveur de la relance par 4 axes : 

  • venir en aide aux plus vulnérables, grâce à de nouveaux crédits pour l’enfance et la famille ainsi que pour les EHPAD et les établissements accueillant des personnes en situation de handicap. De nouveaux crédits vont également être attribués pour lutter contre la précarité aussi bien dans le domaine du logement que de l’insertion ;
  • soutenir nos partenaires sur les territoires : les communes et intercommunalités dans leurs investissements au travers du FIC et des CTDD, les associations culturelles et sportives par le maintien de la DALD ou encore les collèges dans leur fonctionnement ;
  • aider l’économie puydômoise, d’une part, par le versement d’aides sociales aux commerçants et artisans locaux en concertation avec les chambres consulaires (CMA et CCI). D’autre part en engageant de nouvelles opérations de sécurisation des routes pour conforter le secteur des travaux publics.
  • récompenser les agents et les assistants familiaux du Département ainsi que les personnels des services d’aide à domicile qui ont été en première ligne durant la crise.

Un budget qui pour la 8e année consécutive ne comprend pas d’augmentation d’impôt pour la part départementale.

Bonne rentrée à tous !

Les élus du groupe : Claude Boilon - Catherine Cuzin (Aigueperse) - Bernard Sauvade (Brassac-les-Mines) - Jean-Yves Gouttebel - Elise Serin (Clermont-Ferrand 5) - Serge Pichot - Eric Gold (Maringues) - Bernadette Troquet - (Les Martres-De-Veyre) Jean-Luc Coupat - Dominique Giron (Les Monts Du Livradois) - Pierrette Daffix-Ray (Saint-Eloy-Les-Mines)

Contact

Tél. : 04 73 42 24 80
Mail : groupesrr63@gmail.com

Groupe Union des Républicains

La réponse des territoires à la crise nationale

La loi d’urgence sanitaire, votée à l’Assemblée nationale et au Sénat, permet aux Départements d’intervenir dans le domaine économique avec un Fonds National de Solidarité et une convention entre l’État et les Départements qui le souhaitent.

L’activité économique doit redémarrer dans tous les territoires, le soutien aux entreprises doit être réalisé de manière ciblée.

L’État et les collectivités territoriales doivent intervenir de façon coordonnée, la mise en place d’un guichet unique est indispensable.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes engage des moyens importants, le Département du Puy-de-Dôme doit venir en appui comme d’autres l’ont fait.

Les communes et intercommunalités ont des projets pour préparer l’avenir, ces investissements doivent être soutenus pour l’aménagement du territoire et ainsi constituer un volet important de reprise de l’activité.

La crise sanitaire a démontré que les réponses locales étaient les réponses les plus pertinentes pour affronter efficacement les répercussions économiques et sociales de l’épidémie dans les territoires.

Lors des débats du budget départemental 2020, nous avons oeuvré au maintien de certaines enveloppes budgétaires et à la mise en place « provisoire » de dispositifs de soutien dans les domaines économique et social.

Le bon sens doit primer et c’est surtout un budget de relance qui doit être notre préoccupation majeure car nous n’avons pas encore perçu toutes les conséquences sur la situation économique et sociale qui risque d’être dramatique.

Date de l’article : 16/07/2020.

Le Président : Jean-Marc BOYER (Orcines)
Les élus du groupe : Valérie Prunier - Michel Sauvade (Ambert) - Eléonore Szczepaniak - Pierre Riol (Aubière) - Anne-Marie Picard - Jean-Paul Cuzin (Beaumont) - Colette Bethune - Flavien Neuvy (Cébazat) - Marie-Anne Marchis - Jean Ponsonnaille (Chamalières) - Anne-Marie Maltrait - Lionel Chauvin (Châtel-Guyon) - Bertrand Barraud (Issoire) - Martine Bony - Jean-Marc Boyer (Orcines) - Stéphanie Flori-Dutour - Jean-Philippe Perret (Riom) - Audrey Manuby - Lionel Muller (Saint-Ours-les-Roches).

Contact

Mail : groupeURping@puy-de-domepong.frOuvre une fenêtre pour envoyer un mail
Tél. : 04 73 42 23 75
www.uniondesrepublicains.orgOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre

Groupe La Gauche 63

Le budget 2020, c’est le budget des forces de gauche

La session budgétaire des 2 et 3 juillet derniers s’est conclue par le vote du budget à 26 voix pour et 36 abstentions, démontrant une nouvelle fois que le Président du Conseil départemental est devenu minoritaire et par la même, illégitime.

Dès le début du confinement, la démarche de notre groupe, « la Gauche 63 » s’est voulue constructive et responsable. Pour ce faire, nous avons demandé la tenue de réunions avec le Président du Conseil départemental et l’ensemble des Présidents de groupes. C’est dans ce contexte que, pour la première fois, le Président a demandé à l’ensemble des groupes d’opposition de formuler des propositions budgétaires. Dans le souci de l’intérêt général, nous avons construit « Le plan Départemental 2020 de La Gauche 63 » et l’avons proposé à Jean-Yves Gouttebel. Il s’appuie sur vingt thèmes majeurs et cinquante propositions pour une transformation sociale, solidaire et écologique, chiffré à 60 millions d’euros avec des sources de financement précises et cohérentes.

Ainsi, le budget soumis par l’exécutif départemental comportait de nombreuses propositions issues de notre travail comme par exemple la prime Covid pour les services d’aides à domicile et les agents de la collectivité et les structures affiliées du handicap et de l’enfance.

Cependant, notre travail ne s’est pas achevé là, nous avons présenté de nombreux amendements pendant la session budgétaire afin d’obtenir des moyens supplémentaires sur des enjeux qui nous paraissaient essentiels.

Grâce à l’unité des deux groupes, « La Gauche 63 » et « Socialistes et Apparentés », ces amendements ont pu quasiment tous être adoptés et ce malgré l’opposition et/ou l’abstention de l’exécutif.

Le budget 2020, c’est donc le budget des forces de gauche du Département ; le rapport de forces que nous avons établi a obligé le Président à opérer un virage radicalement social.

Pour autant, il nous faut rappeler que l’année dernière, pour la première fois, notre groupe avait voté le budget, en conditionnant nos voix à l’engagement de Jean-Yves Gouttebel de faire aboutir un amendement - voté à la majorité - réclamant des moyens supplémentaires à l’État.

Il n’a jamais donné suite à cet amendement une fois le budget voté et n’a jamais sollicité l’État. Vous comprendrez donc que la confiance que nous accordons au Président du Conseil départemental est toute relative. Nous ne sommes pas dupes, son absence de majorité explique en partie le fait qu’il ait accepté toutes nos propositions. Dans ces conditions, au moment du vote du budget, le choix de notre groupe s’est porté avec le groupe « Socialistes et Apparentés » sur l’abstention.

Vous pouvez compter sur notre engagement pour veiller à l’application des mesures sociales obtenues. Nous resterons à l’écoute des territoires et des habitants du Puy-de-Dôme comme nous l’avons toujours fait.

Les co-président-e-s : Jocelyne Glace Le Gars (Billom), Lionel Gay (Le Sancy)
Les élus du groupe : Valérie Bernard (Clermont-Ferrand 1), Grégory Bonnet - Clémentine Raineau (Saint-Georges-de-Mons), Annie Chevaldonné (Thiers), Gérald Courtadon (Clermont-Ferrand 2), Caroline Dalet (Maringues), Jacky Grand (Billom), Bertrand Pasciuto (Cournon d'Auvergne), Monique Rougier (Lezoux).

Contact

Tél : 04 73 42 25 26
Mail : lagauche63ping@gmailpong.com

Groupe Socialistes et apparentés 63

Un budget social, pour les Puydômoises et les Puydômois

Notre pays traverse une crise sans précédent. À la crise sanitaire inédite des derniers mois succède d’ores et déjà une crise économique et sociale violente. Les prévisions sont alarmantes : récession, explosion de la dette publique, augmentation du nombre de demandeurs d’emplois. La casse est d’ailleurs déjà en marche : suppression de postes chez Airbus et Air France, incertitudes quant au sort des salariés de l’usine Aubert et Duval, etc.

Face à l’urgence, il faut réagir. Rapidement. Le Département doit être en première ligne pour soutenir et aider les personnes durement impactées par la crise et ses répercussions économiques et sociales.

En amont de la session budgétaire, et à la lumière des éléments recueillis auprès de nos partenaires sur les territoires, nous avions dressé la liste des exigences budgétaires liées à la crise sanitaire. Sur le volet social, certaines de ces exigences ont été prises en compte par l’Éxécutif, mais de manière insuffisante.

C’est pour cela que lors des discussions des 2 et 3 juillet derniers, nous avons bataillé, conjointement avec nos collègues du Groupe Gauche 63, afin que les demandes légitimes formulées par nos partenaires puissent être entendues, et satisfaites. Nous nous félicitons d’avoir ainsi obtenu la hausse des taux directeurs pour l’ensemble des établissements sociaux et médico-sociaux relevant de la compétence de la collectivité (EHPAD, établissements accueillant les personnes en situation de handicap et ceux relevant de la protection de l’enfance) ; le versement d’une prime exceptionnelle Covid-19 pour les personnels mobilisés pendant la crise ainsi que pour les services d’aides à domicile ; des mesures en faveur de l’insertion, du Centre de l’enfance, de la lutte contre les violences faites aux femmes, de la transition écologique, etc.

Malgré ces victoires, nous avons estimé que ce budget 2020 demeurait insuffisant pour faire face aux dégâts de la crise sanitaire. C’est pour cela qu’en responsabilité, malgré notre opposition à l’Éxécutif, et afin de ne pas bloquer les avancées obtenues (souvent contre l’avis et le vote de l’Éxécutif) et de ne pas fragiliser les Puydômois et Puydômoises, les services et les partenaires, nous nous sommes abstenus. Le budget a finalement été adopté par une minorité de 26 élus sur les 62 que compte l’Assemblée départementale (36 conseillères et conseillers se sont en effet abstenus).

Ce vote ne constitue en aucun cas un vote de confiance à l’égard du président du Conseil départemental. Nous serons particulièrement vigilants dans les semaines à venir afin que les mesures votées par l’Assemblée soient mises en oeuvre rapidement.

Les Co-président-e-s : Élisabeth Crozet, Gilles Pétel
Les élus du groupe : Damien Baldy - Dominique Briat (Clermont-Ferrand 4), Gérard Betenfeld - Nathalie Cardona (Pont-du-Château), Olivier Chambon (Thiers), Nadine Déat - Patrick Raynaud (Clermont-Ferrand 6), Antoine Desforges (Vic-le-Comte), Manuela Ferreira De Sousa (Clermont-Ferrand 2), Sylvie Maisonnet (Clermont-Ferrand 3), Florent Moneyron (Lezoux), Monique Pouille (Cournon-d'Auvergne), Alexandre Pourchon (Clermont-Ferrand 1).

Contact

Tél. : 04 73 42 22 83
Mail : socialistesetapparentes63@gmail.com

Service communication

Article mis à jour le 25 août 2020