La politique sportive du Conseil départemental a pour objectif de soutenir la pratique sportive dans son ensemble, en axant ses interventions selon trois priorités :

  • l'accessibilité aux équipements sportifs pour tous les puydômois,
  • l'accompagnement du mouvement sportif sur l'ensemble du territoire,
  • le soutien aux principaux acteurs du développement sportif.

Sommaire

Soutenir la pratique sportive

La politique sportive, véritable mission d'aménagement du territoire, a pour but de veiller à un maillage équilibré en termes d'équipements sportifs, élément indispensable à un égal accès à la pratique sportive sur l'ensemble du département.

Les demandes de subventions relatives à un projet d'équipement sportif sont intégrées dans les Contrats Territoriaux de Développement DurableOuvre un lien interne dans la fenêtre en cours (CTDD) du Conseil départemental, dans une logique d'aménagement global du territoire.

Le service émet un avis technique sur les demandes de subventions sollicitées au titre des équipements sportifs, au vu des diagnostics sportifs territoriaux réalisés au préalable.

Le type d'équipement sportif subventionné est déterminé en fonction des besoins réels des territoires.

Le dispositif des aides est également axé pour soutenir l’ensemble du mouvement sportif, en aidant les associations sportives puydômoises à financer leurs dépenses d'équipement, de déplacement et de formation.

Il vise aussi à accompagner les associations et les comités sportifs porteurs de projets ambitieux et susceptibles de contribuer au développement sportif du territoire. En effet, ces derniers jouent le rôle de véritables « locomotives » pour leur discipline.

Cela se traduit par une aide à la pérennisation d'emplois sportifs vecteur de développement pour les structures, une aide à l’organisation de manifestations sportives d’envergure et un soutien à la pratique sportive amateur de haut niveau, à travers une aide au fonctionnement des clubs amateurs qui évoluent au plus haut niveau de compétition.

Service Culture/Social

Article mis à jour le 25 avril 2019