Des petites communes aux Régions, en passant par les EPCI et le Département, une multitude de projets voient le jour sous l’impulsion d’élus engagés.

Sommaire

Les territoires par leur agilité et leur diversité sont désormais les plus aptes à accompagner la transition écologique.

Cette dynamique s’est construite avec :

  • le développement des démarches participatives qui offrent un espace inédit aux citoyens ;
  • des échanges d’information, des conférences citoyennes, des plateformes internet ;
  • la création d’espaces partagés gérés selon des critères écologiques ;
  • la construction d’habitat participatif (ex. : le Domaine des possibles à Ternant) ;
  • l’ouverture d’atelier de recyclage, de réparation, des ressourceries ;
  • des Fablab, des entreprises ESS (économie sociale et solidaire) ;
  • des incubateurs (ex. : Busi, à Clermont-Ferrand), des centres de formation et de recherche au cœur de l’innovation.

Ce sont bien les collectivités qui ouvrent leurs portes à cette
« mécanique » car elles ont compris que l’union des efforts et des expériences serait primordiale pour réussir.

Fabrique des transitions

Le Puy-de-Dôme devient le premier Département français à intégrer la Fabrique des transitions, une alliance nationale qui regroupe les principaux acteurs de la transition en France, suite à la signature de la convention de partenariat le 10 février 2021, dans les locaux de l'ADF.

300 alliés qui partagent leurs ressources et font communauté pour apprendre les uns des autres. Présidée par Pierre Calame, l’association pour la promotion de la Fabrique représente à travers son collectif une force pour le Puy-de-Dôme en lui permettant d’expérimenter, de défricher avec de nouveaux partenaires des méthodes nouvelles, de faire preuve de plus d’agilité et de renforcer sa capacité d’innovation.

Villes Pairs

Dans la continuité de sa participation à la Fabrique des transitions, le Puy-de-Dôme s’est engagé en 2021 dans l’atelier Villes Pairs co-piloté par Loos-en-Gohelle et ATEMIS depuis 2018. L’atelier permet aux participants de progresser dans la compréhension, le renforcement de leur propre processus. La saison 3 de l’atelier Villes Pairs a pour thème " Les dimensions du modèle économique durable émergeant, l’achat public ".
Le Puy-de-Dôme a choisi de travailler sur la question du modèle économique des routes et de la mobilité, avec un accent donné au recyclage et au réemploi.

Pour avoir une réflexion systémique, les ateliers sont composés d’un élu, d’un responsable achat, un technicien transition écologique, un technicien des routes et le représentant d’une entreprise. Leurs travaux portent sur : " Quelle route pour demain ? Quel modèle de sobriété pour la construction. " L’atelier est doublé de travaux et de restitution entre « pairs » c’est-à-dire les services des différentes collectivités ensemble, les élus ensemble (etc.). Le but de l'atelier Villes pairs est de dépasser le travail « en silos».

Pour en savoir plus sur les ateliers Villes Pairs : www.atemis-lir.frOuvre un lien externe dans une nouvelle fenêtre 
L’Atemis, est un laboratoire d’analyse du travail et des mutations dans l’industrie et les services.

Groupements d’achats et massification

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » Le Conseil départemental s’est mobilisé depuis près de 10 ans pour offrir aux collectivités l’opportunité d’acheter en commun leur énergie ou isoler leurs combles.

Au-delà des gains financiers, ces opérations témoignent de la capacité des collectivités à innover. Parmi les actions les plus emblématiques on peut citer Cocon 63, l’achat groupé de gaz, l’achat groupé d’électricité.

Aduhme - Partenaire énergie des collectivités

L’Aduhme accompagne les collectivités dans leurs démarches et projets d’efficacité énergétique.

En 2021, la présence de l’Aduhme aux côtés du Département va se renforcer et s’amplifier.

L’agence va notamment s’impliquer plus dans le secteur du logement avec le nouveau Service public pour la performance énergétique de l’habitat.

L’agence va notamment s’impliquer plus dans le secteur du logement avec le nouveau Service public pour la performance énergétique de l’habitat et l’opération Solaire Dôme.
Dans le cadre de la mise en place de sa transition écologique, le Conseil départemental a voté en juillet 2020 une enveloppe de 500000 euros en vue de soutenir les investissements des collectivités dans des centrales photovoltaïques de 9 KWC (60 m2) en toiture des bâtiments publics. Une aide départementale forfaitaire de 5000 euros par installation à raison d’une par collectivité sera ainsi allouée aux communes et EPCI dans le cadre de l’opération Solaire Dôme portée par l’Aduhme. Cette aide sera complétée par des fonds alloués par la Région via le Parc naturel régional Livradois Forez (à hauteur de 25 %).
Avec Solaire Dôme, l’Aduhme souhaite démontrer (une fois encore) que la transition énergétique réside principalement dans la massification d’investissements simples et maîtrisés comme elle en a fait la démonstration avec Cocon63 (isolation des combles des collectivités) pilotée par le Conseil départemental du Puy-de-Dôme.
Par délibération en date du 17 septembre 2020, Thiers Dore et Montagne sera le premier EPCI puydômois à constituer un groupement Solaire Dôme autour de 12 collectivités.
Les premières installations seront réalisées à l’automne 2021.

Pour les particuliers, le Puy-de-Dôme s’est engagé depuis 3 ans auprès de la société In sun we trust qui propose un principe simple de Cadastre solaire (opération Solaire 63). Chaque citoyen, grâce à cet outil, peut désormais évaluer le potentiel solaire de sa toiture et étudier avec In sun we trust la pertinence, le coût, la faisabilité des travaux.

Service communication

Article mis à jour le 05 mars 2021