Sommaire

Les termes « Master Plan » font référence à une expression du prospectiviste américain Jeremy Rifkin et à la « planification globale » un processus qui détermine les objectifs et les aspirations d’une communauté en termes de développement.
Le Master Plan n’est pas un document cadre, mais une feuille de route où convergent les actions départementales en matière d’économie, de social, d’environnement. Il a été adopté par les conseillers départementaux le 11 janvier 2021.

Genèse d'une feuille de route Puydômoise

Le travail a débuté en février 2020 avec 6 groupes de travail thématiques. Le but : faire émerger les rêves, les idées, les projets qui dessineraient un avenir
« désirable ».

Malgré le confinement, la réflexion s’est poursuivie avec l’aide d’experts en intelligence collective, notamment de Jean-François Caron, maire de Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais), directeur de la Fabrique des Transitions, une alliance nationale d’acteurs (collectivités, associations, etc.) qui cherchent à définir des mécanismes de la transition transposables à l’ensemble des territoires.

Au cœur du processus, la volonté de voir naître un nouvel imaginaire dans notre collectif en invitant les agents à penser leurs objectifs comme des
« étoiles », des rêves, grâce à différentes actions concrètes, les
« cailloux blancs », qui permettent d’atteindre cette étoile.

De ces travaux qui se sont échelonnés durant près de huit mois, sont nés 6 grands objectifs et quatre « méthodes » pour garantir la réussite du plan et assurer la transition.

10 objectifs fondamentaux


- Six objectifs universels -

Objectif n°1
Produire, transformer et consommer local et durable

Objectif n°2
Être un Département à énergie positive

Objectif n°3
Protéger et partager l'eau, bien commun

Objectif n°4
Protéger et valoriser notre patrimoine naturel et culturel

Objectif n°5
Favoriser la solidarité et les services essentiels

Objectif n°6
Développer de nouvelles mobilités


- Quatre objectifs pour changer de méthode - 

Objectif n°7
Des Puydômois « colibris » : chacun prend sa part et chacun trouve sa place 
On parle ici de la responsabilité collective mais aussi individuelle, de la coopération, car la collectivité ne peut porter seule une démarche de transition ambitieuse.

Objectif n°8
Les citoyens co-construisent les politiques publiques avec les élus
Il s’agit de faire en sorte que les habitants soient de plus en plus concertés, puis impliqués dans les projets. En contribuant à un processus d’intérêt général, chacun consent à changer à son niveau, et parce que chacun change, c’est la société toute entière qui évolue.

Objectif n°9
Un Département « ouvert », exemplaire, qui ose, qui teste, expérimente, innove
Pour répondre à la complexité d'aujourd'hui, il faut pouvoir s'adapter sans cesse, et donc tester et innover. De par son échelle, le Département a de plus un rôle démonstrateur. Il doit également communiquer de manière responsable, sociale et innovante.

Objectif n°10
Un Département qui alimente la création d'emplois par la transition écologique 
C'est à la fois un objectif et un impact, une priorité essentielle : identifier des projets qui génèrent de l'emploi et les valoriser.

La conduite de changement s'opérera en cherchant à atteindre les quatre objectifs méthodologiques. Ceux-ci induisent une nouvelle façon de construire les projets et de concevoir les politiques publiques, pour atteindre de nouveaux résultats.

Service communication

Article mis à jour le 08 mars 2021