Sommaire

Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants

Saint-Exupéry

Le Conseil départemental soutient de nombreux dispositifs en direction des collégiens. Parmi les plus significatives et qui vont aller en s’amplifiant, les bâtiments sont devenus des « ressources » pour :

  • le développement des énergies renouvelables (installation de panneaux photovoltaiques) ;
  • la réduction de l’empreinte carbone du territoire (remplacement des chaudières fioul) ; 
  • la création de jardins partagés.

Défis collèges

Depuis 2017, le Puy-de-Dôme et le Rectorat organisent un appel à projets le Défi Collège Nature. Après l’énergie, la nature et l’eau, la 4ème édition s’est inscrite dans la démarche Notre Puy-de-Dôme écologique initiée par le Conseil départemental. Pour cette année scolaire 2020/2021, les collégiens ont dû imaginer des actions en lien avec les six thématiques de la transition écologique : énergies, agriculture et alimentation durables, gestion durable de l'eau, solidarité et réduction des inégalités, environnement naturel exceptionnel et patrimoine, mobilité durable et qualité de l'air.

Après délibérations, le jury a retenu 7 projets :

- Collège Jules-Romains à Ambert, 1er prix pour son projet : « l'AmVert du décor » (thématique : Solidarité et réduction des inégalités)

- Collège Condorcet à Puy-Guillaume (2e), pour son projet de création d’un potager auto-fertile pour valoriser les déchets verts du collège et promouvoir la permaculture auprès des familles (thématique : Agriculture et alimentation durables)

- Collège Pavin à Besse-et-Saint-Anastaise (3e ex aequo), pour son projet : « construction d’une serre autoportante – Zome 6 – pour nos semis » (thématique : agriculture et alimentation durables)

- Collège Saint-Joseph à Ambert (3e ex aequo), pour son projet : « ça coule de source ! » (thématique gestion durable de l’eau)

- Collège Mortaix de Pont-du-Château (3e ex aequo), pour son projet : « au fil des saisons » (thématique Agriculture et alimentation durables).

- Collège Sainte-Anne à Orcines (4e), pour son projet : « développement Durable et Énergies Renouvelables autour d’un jardin pédagogique » (thématique : énergie et environnement naturel exceptionnel et patrimoine).

- Collège Jean-Rostand aux Martres-de-Veyre (5e), pour son projet « Etude autour de la construction d’un abri à vélos électriques solaires (thématique : mobilité durable et qualité de l’air).

En 2017, le premier Défi collège organisé par le Puy-de-Dôme a pu être proposé grâce à l’obtention de fonds TEPCV, territoires à énergie positive pour la croissance verte, du Ministère de l’environnement.  

TEPCV : Territoire à énergie positive pour la croissance verte

Ce programme lancé en 2014 par le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer visait à territorialiser la politique de transition énergétique et à donner une impulsion pour encourager des actions concrètes pour atténuer les effets du changement climatique et encourager le développement des énergies renouvelables. Dans ce cadre, le Puy-de-Dôme avait été déclaré lauréat de l’appel à projet le 9 février 2015.

Les fonds TEPCV ont également permis de financer :

- La mise en place de selfs collaboratifs (Collège Marc-Bloch - Cournon-d'Auvergne), Antoine de Saint-Exupéry - Lempdes) et Anna Garcin-Mayade - Pontgibaud).

- Des audits énergétiques dans 4 collèges : René-Cassin (Manzat), Oradou (Clermont-Ferrand), La Comté (Vic-le-Comte) et Teilhard-de-Chardin (Chamalières).

- Des travaux de réhabilitation thermique : Collège Diderot (Aigueperse) , Collège François Villon de Saint-Dier (rénovation chaufferie), Les Ancizes et Roger-Quilliot (Clermont-Ferrand)

- Des coins « nature » dans 17 collèges : des espaces dédiés à la nature sous la forme d'espèces végétales et animales : potagers, poulaillers, compost, espaces verts, nichoirs à oiseaux… autant de projets qui pourront permettre aux élèves de renouer un lien direct avec le vivant.

Contacts

Mission transition écologique

Bénédicte Paris

benedicte.paris@puy-de-dome.fr

Tél : 04 73 42 02 94

Collège à énergie positive

En 2021, le collège Pierre-Mendès-France à Riom devient le premier collège du Puy-de-Dôme à expérimenter l’ensemble des ressources pour devenir un collège à énergie positive, c’est-à-dire un collège qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme, en lien avec son territoire et son eco-système (ex. Plan climat de la communauté de communes, etc.).

La première expérimentation : un arbre à vent solaire est en cours d'installation.

Pensé dans un environnement plus large d'installations photovoltaïques, d'abris à vélos solaires avec bornes électriques, de conversion du système de chauffage (etc.) cet arbre à vent (le 1er avec feuilles éoliennes et photovoltaïques en Auvergne) développé par la société New World Wind doit permettre de :

  • créer un projet pédagogique autour de cette infrastructure 100 % énergie verte ;
  • l’autoconsommation en vue de réduire la consommation électrique de ce bâtiment public ;
  • signer un accord avec l’ONG éco-responsable MyTREE qui s’engage à planter 10 arbres dans une forêt du Puy-de-Dôme pour l’achat d’un Arbre à Vent ;
  • installer le premier arbre à vent en Auvergne.

Contact

Service patrimoine des collèges

Cédric Bésairie

cedric.besairie@puy-de-dome.fr

Tél : 04 73 42 20 43

Lutte contre l’effet de serre

En 2020, le Puy-de-Dôme a adopté le Plan d’actions 2020-2023 en lien avec son BEGES (bilan des gaz à effet de serre).
Plusieurs axes concernent les collèges :

  • Améliorer l’isolation, 3 collèges « prioritaires » seront concernés par ces travaux, pour 30% d’économie d’énergie ;
  • Expérimenter le remplacement du chauffage au fioul par des systèmes de chauffage performants au Collège de Besse avec chaufferie bois préfabriquée et des projets de plus long terme à la Tour d’Auvergne, Bourg-Lastic et Saint-Anthème
  • Diminuer l’empreinte carbone de l’alimentation : augmenter la part du bio et aller vers 100 % de local dans les cuisines des collèges avec Agrilocal, s’inscrire dans la Loi Egalim
  • Mener des actions de sensibilisation aux bonnes pratiques, aux économies d’énergies
  • Implanter trois nouveaux self collaboratifs.

Restaurants scolaires responsables

Une gestion qui privilégie les circuits courts

49 collèges puydômois (sur les 58 établissements publics du département) utilisent pour leurs commandes Agrilocal, plateforme d’achat en ligne développée dans le Puy-de-Dôme.

Depuis le lancement, 2 millions d'euros d'achats se sont portés sur plus de 110 producteurs et fournisseurs de notre territoire avec une belle dynamique traduite par une hausse de 60 % du volume de leurs commandes entre 2017 et 2020.

Des animations au fil de l'eau comme les semaines Agrilocal (Au pré de l'assiette, Connectez-vous local, Court-métrage, Au pré de la Ferme, etc.) permettent chaque année de réunir près de 42 000 collégiens autour des thèmes de l'agriculture et d'une alimentation saine et locale. Des journées portes ouvertes sont également organisées par les producteurs locaux pour un échange convivial et la découverte de leur exploitation.

Contact

Service Agriculture et Forêt / Agrilocal63.fr
Julien Meyroneinc
julien.meyroneincping@puy-de-domepong.fr
Tél : 04 73 42 71 01

Le self collaboratif : bien manger, moins gaspiller

135 grammes de nourriture gaspillée tous les jours dans les collèges en France. Dans le Puy-de-Dôme, la moyenne est de moins de 100 grammes…

Le Conseil départemental a mis en place depuis plus de sept ans un plan de lutte contre le gaspillage alimentaire comprenant un diagnostic et un accompagnement par des animateurs. Il a également choisi de remplacer progressivement les anciens self par des selfs « collaboratifs » qui est un système de buffets libre permettant aux collégiens d'être responsables de ce qu'ils prennent tout en étant accompagné par des agents.

Le mode de service au bénéfice de tous permet :

  • aux convives de mieux manger,
  • de responsabiliser les collégiens et de mieux prendre en compte leurs habitudes alimentaires,
  • de réduire le gaspillage par 5,
  • de limiter les Troubles Musculo Squelettiques des agents,
  • de réduire la consommation d’eau et de produits lessiviels.

12 selfs collaboratifs sont d’ores et déjà installés dans les collèges du Puy-de-Dôme, trois sont programmés et les prochains travaux de rénovation prendront systématiquement en compte cette dimension.

Des chariots de nettoyage économes

Après les selfs, le Département s’est attaqué aux méthodes de nettoyage. Un chariot d'entretien nouvelle génération a pu être déployé dans les collèges. 180 équipements complets sont en place.

Cela a permis de solutionner plusieurs points :

  • améliorer l'ergonomie du poste de travail pour limiter les troubles musculaires ;
  • réduire la consommation de produits et d'eau (12 litres d'économie pour un lavage d'une salle de classe) ;
  • renforcer la qualité d'entretien des locaux ;
  • valoriser le travail des agents.

Contact

Stéphane BAZOUD
Service agents des collèges
stephane.bazoudping@puy-de-domepong.fr
Tél : 04 73 42 35 58

Christian MONTANIER
Référent technique entretien des collèges
christian.montanierping@puydedomepong.fr
Tél : 04 73 42 49 69

Des espaces verts plus écologiques

Formés aux pratiques écologiques, les agents du Département assurent une maintenance "nouvelle génération" des extérieurs et des espaces verts :

  • Ils n'utilisent plus de produits phytosanitaires depuis 4 ans sur les espaces extérieurs ;
  • Des broyeurs végétaux ont été installés pour ré-utiliser la taille des arbres ;
  • La tonte des pelouses est plus raisonnée ;
  • Des ruches ont été installées ;
  • Des composteurs ont été mis en place.

Service communication

Article mis à jour le 27 avril 2021